Features

Chantal Biya honorée à Bruxelles

Camer24-chantal-biya

Chantal Biya a ete honorée au cours d’une cérémonie sobre et conviviale, à laquelle ont pris part d’autres premières dames africaines.

La première dame camerounaise était aux côtés de son illustre époux à Bruxelles, dans le cadre du 4e Sommet Union européenne – Afrique tenu les 2 et 3 avril derniers. En marge des travaux réunissant les dirigeants des institutions européennes et africaines ainsi que ceux des pays des régions concernées, une cérémonie a été organisée en l’honneur des premières dames africaines. Pour célébrer l’ensemble de leurs œuvres sociales et humanitaires. L’épouse du chef de l’Etat camerounais y a pris part mercredi en mi-journée.

Initiative de l’Association des épouses des ambassadeurs africains en Belgique, la rencontre a eu lieu dans les salons de l’hôtel Sheraton de Bruxelles. Aux côtés de Mme Chantal Biya, les premières dames du Congo Brazzaville, de Tanzanie, de Madagascar et la reine du Swaziland. Au-delà du déjeuner partagé en toute convivialité, deux points essentiels étaient à l’ordre du jour : une remise des diplômes aux premières dames présentes, pour leurs actions en faveur des populations défavorisées et des échanges de vues sur différents sujets. Agée de quelques mois seulement, -elle a été créée en novembre 2013-, l’Association des épouses des ambassadeurs africains en Belgique (AEAAB) veut marcher sur les pas de ses aînées à l’instar du Cercle des Amis du Cameroun (CERAC) fondé par Mme Chantal Biya. Et pour ce faire, elle a trouvé ses mentors : les premières dames africaines.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

« Un de nos objectifs est de véhiculer la vraie image de notre continent et ses atouts. L’image de l’Afrique est souvent associée à la pauvreté, la maladie, l’insécurité, les injustices sociales… Pourtant, ces mêmes problèmes existent ailleurs sur d’autres continents, même les plus développés. Nous voulons montrer à tous que l’Afrique est d’abord synonyme de solidarité, de coopération et de générosité. Cette même générosité désintéressée dont font preuve les premières dames aujourd’hui en nous consacrant de leur temps », a expliqué la présidente de l’AEAAB, l’Equato-guinéenne Perseveranda Mangue de Nvono Nca. Un vibrant hommage a alors été rendu aux premières dames présentes pour le soutien qu’elles apportent à leurs époux au travers de leurs différentes œuvres sociales et humanitaires. Des diplômes de reconnaissance faisant de chacune d’elles une marraine de l’association leur ont été remis.

Au nom de toutes ses sœurs premières dames, Mme Antoinette Sassou Nguesso, épouse du chef de l’Etat congolais, a pris la parole pour encourager leurs hôtes. « C’est la première fois que les épouses d’ambassadeurs nous convient à un moment d’échange et de partage. A notre niveau, nous nous efforçons d’apporter notre modeste contribution à la résolution des problèmes de nos populations. Nous savons pouvoir compter sur votre engagement pour véhiculer une autre image de nos pays. Mettons(nous ensemble au travail », a-t-elle déclaré. L’Association des épouses des ambassadeurs africains en Belgique a bénéficié du soutien des services du protocole belge pour organiser cet événement. « C’est un grand honneur pour la Belgique de vous recevoir aujourd’hui. Nous félicitons cette association si jeune pour son heureuse initiative », a, au nom du gouvernement, assuré le chef de protocole belge à l’adresse des premières dames.

Yvette MBASSI-BIKELE

Populaires cette semaine

To Top