Features

CHAN 2016: Le Cameroun éliminé par la Côte d’Ivoire (3-0)

Lions_CHAN_wanda_2016

Les Lions indomptables A’ malmenés d’un bout à l’autre de la partie, ont chuté sur le score de trois buts à zéro . Malmenés par une solide formation ivoirienne, Hugo Nyame et ses coéquipiers ont résisté jusqu’à la 90èmeminute. Mais dès le début des prolongations, ils ont complètement craqué avant de se laisser humilier par les pachydermes. En 25 minutes, les poulains de Michel Dussuyer ont marqué trois fois par Koffi (95e), Atcho (104e) et Yao Serges N’guessan (112e). Les Lions qui avaient laissé beaucoup d’espoir face à la RDC ne feront pas mieux qu’en 2011 où ils ont terminé en quart de finale.

 
Les ivoiriens ont largement dominé la première mi-temps. Le Cameroun ne s’est montré vraiment  dangereux qu’une seule fois. C’était à la 5ème minute, avec Samuel  Nlend, en retard sur un centre de Kombi qui avait pourtant traversé la défense.  Les flottements au milieu de terrain ont très vite donné de la confiance aux Ivoiriens. Une passe mal exécutée par Atangana Mvondo finit dans les pieds de Yao Serge N’guessan dont le tir finit sur la barre transversale. Hugo Nyame était complètement battu 20e. Le même Yao, capitaine des éléphants est une fois de plus sur le point de surprendre Hugo Nyame. Son missile depuis l’entrée de la surface de réparation a failli être renvoyé dans les buts par Hugo Nyame qui saisit le ballon en deux temps 35e. Mais avant lui, Djedje Franck Guiza avait manqué l’occasion la plus franche du match à la 27èmeminute. Seul devant les buts, il vendange le ballon au dessus de la barre. Les Lions regagnent les vestiaires complètement essoufflés. Elle n’a réussi à résister que grâce à une défense qui, bien que malmenée réussit à assurer l’essentiel. Contrairement au milieu et à l’attaque complètement neutralisés.
 
Balade
La deuxième période démarre sur un faible rythme. Stéphane Kingue MPondo, un peu à côté de la plaque et qui venait d’écoper d’un avertissement (52e) est vite remplacé par Aaron Mbimbe II, quatre minutes plus tard. Ndtoungou Mpile affiche ainsi, clairement son intension de muscler la défense qui n’a que trop subi durant le premier acte. Paul Serge Atangana Mvondo qui est monté d’un cran devrait mieux appuyer un Oum, presqu’inexistant. Les Lions essaient de lever la tête, d’abord par un tir (détourné en corners) de Mfede, à la conclusion d’une belle phase offensive du Cameroun (71e). Bien servi par Moumi Ngamaleu, Nlend manque d’inspiration dans la surface (72e). En manque de réussite, il devient même nerveux et écope d’un avertissement à la 79ème minute, tout comme Kombi, une minute plus tard. On a cru voir la lumière sur un tir de Mfede, difficilement repoussé par Barda Ali Sangare, le portier ivoirien 88e. Une dernière occasion avant les prolongations.
Début très poussif pour le Cameroun qui encaisse dès la 5ème minute sur une tête de Koffi Davy Mahinde Boua à la reprise d’un corner. Doté d’un grand gabarit, il est monté plus haut que tout le monde. Les ivoiriens salent l’adition par Atcho Herman Junior Djobo qui, abandonné par Kombi Mandjang, surgit du côté gauche pour reprendre un centre de Yannick Krahire (104e). Alors que les Lions poussaient leurs derniers souffles, ils ont été complètement refroidis par Yao Serge N’guessan qui surprend Hugo Nyame depuis le rond central (112e).

Populaires cette semaine

To Top