Features

La césarienne est-elle devenue un business lucratif pour les médecins ?

L’époque où les femmes accouchaient normalement est révolue. Aujourd’hui, on est presque tentés de dire que toutes les femmes sont condamnées à faire une césarienne. Pourquoi ? La question vaut son pesant d’or. Un accouchement normal ne rapporte pas gros à l’établissement qui le pratique, ou du moins au médecin qui pratique l’accouchement. Ce n’est pas scientifique ce que je vais dire mais j’ai l’impression que sur 10 femmes, 6 accouchent par césarienne.

Vous êtes déjà allé dans un hôpital public pour un accouchement et on vous a orienté rapidement vers une clinique privée qui coûte extrêmement chère. Comme il s’agit d’une question d’accouchement donc par ricochet, une question de vie ou de mort, vous êtes bien obligé de vous rendre avec votre femme ou votre nièce dans cet établissement privé pour une césarienne. Le prix est impressionnant: 800 000 F CFA pour la simple césarienne, sans oublier l’hospitalisation et les soins qui vont avec. À la fin, vous êtes au bas mot à 1 200 000 F CFA de dépenses.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

cesarienne
Peut-on nous expliquer ce phénomène ? Qu’est-ce qui justifie l’explosion du nombre des césariennes pratiquées sur nos mères et nos femmes? Est-ce réellement nécessaire auquel cas, un spécialiste devra nous expliquer comment nos femmes sont devenues si étroites qu’elles ne peuvent plus accoucher par voie normale. Ou alors, il s’agirait d’un business très lucratif qui permettrait de se remplir les poches et de percer des rétro-commissions pour celui qui recommande et qui donne aussi le nom de la clinique qui doit sortir le bébé à l’aide d’un bistouri. Certains médecins pourraient porter à vie, la responsabilité de ces cicatrices que portent nos mères, nos femmes et nos sœurs, sur leurs bas-ventres. Ce n’est pas une accusation mais une invitation à expliquer.

Sources : Folio News Magazine

Populaires cette semaine

To Top