Features

Cavaye Yéguié Djibril invite Guillaume Soro au parlement

Guillaume Soro-Cote d'ivoire-Parlement
Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale de Cote d’ivoire et personnalité politique africaine controversée en visite à Yaoundé dès le 11 juin 2014, sera reçu au palais des verres de Ngoa-Ekelle au cours d’une séance plénière. Durant ladite plénière l’ex-Premier ministre ivoirien délivrera un discours devant les députés camerounais.

Guillaume Soro vient à Yaoundé, sur invitation de son homologue Cavaye Yéguié Djibril

Ce sera l’un des temps forts de la session ordinaire de juin 2014 – la deuxième de l’année – Officiellement, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne vient à Yaoundé, sur invitation de son homologue Cavaye Yéguié Djibril pour une visite d’amitié et de travail ; laquelle lui permettra, a appris Le Messager à bonne source, de rencontrer le président Biya au cours d’une audience devant intervenir le 13 juin. Guillaume Soro devrait également prendre langue avec la chambre haute du parlement camerounais – qui procède concomitamment avec la chambre basse, à la session ordinaire de juin- via une entrevue avec Niat Marcel Njifenji, le président du Senat, de même que plusieurs autres dignitaires camerounais.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Quatrième personnalité ivoirienne à se rendre officiellement en visite au Cameroun

Guillaume Soro est la quatrième personnalité de très haut niveau de la République de Côte d’Ivoire à se rendre officiellement en visite au Cameroun depuis un an. Il y a un an, presque jour pour jour, le président Ouattara effectuait le déplacement de la capitale camerounaise, à l’occasion de la tenue du sommet sur la sécurité dans le golfe de Guinée. Si cette visite là peut être rangée dans le registre des relations multilatérales, en raison de l’identité des instances qui organisaient le sommet de fin juin à Yaoundé (Cedeao, Ceac et Cgc) celles plus récentes (avril 2014) au Cameroun, des ministres ivoiriens de la Défense et de la Communication s’inscrivent dans le cadre strict des relations bilatérales entre Abidjan et Yaoundé.

Les deux membres du gouvernement les ont présentées officiellement eux-mêmes comme une démarche visant la quête d’expérience acquise par le Cameroun dans le domaine du développement des médias privée et de la gestion pacifique des conflits, même si de nombreux observateurs y voient une opération de charme en direction de l’opinion camerounaise qui s’était fortement impliquée, en 2010-2011 dans la campagne, les élections et la crise électorale en Côte d’Ivoire.

R. N. T. | Le Messager

Guillaume Soro au parlement Congolais…

Populaires cette semaine

To Top