Features

Catastrophe, le pays « secoué » par le naufrage d’une quarantaine de personnes au Nord

primature-personnes-gouvernement-services-PM-Premier-ministre-Yaoundé-remaniement-Boko Haram

Mardi 9 Juin 2015- 38 personnes sont mortes ce weekend, sur le lac artificiel de Ladgo, avons-nous reçu confirmation auprès d’un témoin oculaire. 38 personnes,-sur les 200- montées à bord de 2 embarcations, et rentrant d’un mariage, ont trouvé la mort ce samedi suite au chavirement de leurs pirogues, confirme par téléphone à KOACI ce mardi, matin,-Jean Abate Edi’i le gouverneur de la région du Nord-, l’information relayée par plusieurs médias locaux.

Pour l’autorité administrative, « le bilan est encore provisoire, nous poursuivons les recherches. Des équipes sont sur le terrain. Pour l’instant, à cette heure 8 h (GMT), je peux vous dire que 38 corps sans vie, ont été repêchés».

Sur les circonstances du drame, Marivizia un contact sur place, témoin oculaire rapporte que deux embarcations de pirogue,-transportant des personnes et des marchandises-, ont coulé sur le lac artificiel de Lagdo au lieudit « village Damé ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Sur les causes du naufrage, notre source évoque la mauvaise météo, un violent orage-, le non-respect de règles de sécurité et à la surcharge, d’une embarcation avec près de 200 personnes à bord qui revenaient d’un mariage.

L’embarcation reliait Ladgo au Mayo-Rey. Les corps repêchés ont aussitôt été enterrés selon la tradition musulmane.

Les autorités administratives de la région ont pris des mesures préventives, après le drame. Notamment l’interdiction des voyages de nuit par pirogue. En effet, les voyages entre Ladgo et le Mayo-Rey  se font par voie fluviale.

Armand Ougock

Populaires cette semaine

To Top