Features

Canada 2015: Cameroun-Chine, une affiche inédite

canada-2015-lionnes-coupe-du-monde

Les deux sélections nationales s’affrontent samedi prochain au Commonwealth stadium d’Edmonton pour une place en quarts de finale de la sixième édition du Mondial féminin. Il y aura une équipe africaine en huitièmes de finale de la Coupe du monde féminine 2015 de football, qui se déroule au Canada.

Et il s’agit pourtant d’un novice en Mondial dames. Les Camerounaises ont en effet décroché leur qualification en battant les Suissesses 2-1 dans le groupe C, le 16 juin à Edmonton. Menées 1-0 après l’ouverture du score par Crnogorcevic (24’), les Lionnes indomptables ont réagi avec des buts d’Aboudi Onguene (47’) et de Ngono Mani (62’). «Cette performance est de bon augure pour l`avenir du football féminin au Cameroun, a savouré le sélectionneur Enow Ngachu. Aujourd`hui, nous ne défendions pas seulement les couleurs de notre pays, mais de toute l`Afrique». Gabrielle Aboudi Onguéné a été sacrée joueuse du match.

Au prochain tour, le 20 juin à Edmonton, les Camerounaises affronteront la Chine. L’enjeu de cette rencontre prévue au Commonwealth stadium d’Edmonton est clair : la qualification pour les quarts de finales. En attendant le match, l’Afrique retient son souffle. Les Lionnes indomptables ont quant à elles repris les entraînements, sous l’encadrement du coach principal Carl Enow Ngatchu.

La présence des Camerounaises en huitième de finale est inattendue car il s’agit de leur première participation à une Coupe du monde. Elles ont été performantes tout au long de cette phase de poules avec, avant leur succès de 2 buts à 1 devant la Suisse mardi à Edmonton, une victoire 6-0 contre l’Equateur et un court revers 2-1 face au Japon. Ces résultats permettent à la sélection nationale de football féminin, vice championne d’Afrique en titre et médaillée d’or des Jeux africains de Maputo au Mozambique en 2011, de finir à la deuxième place du groupe, derrière les Japonaises. Les championnes du monde ont remporté leurs trois rencontres dans cette poule C. Elles joueront leur 8e de finale face à un troisième de groupe (A, B ou F). Avec trois points et une différence de buts de +7, la Suisse est également qualifiée car elle est assurée de finir parmi les quatre meilleurs troisièmes. L’Equateur, battu trois fois, est en revanche éliminé.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le Cameroun créé ainsi la sensation, malgré les problèmes matériels et financiers auxquels ses joueuses sont confrontées. D’ailleurs, leur moral a été passablement sapé par le non paiement des primes. La capitaine Christine Manie et ses camarades avaient dû laissé planer le spectre d’une grève pour obliger finalement les autorités à brandir la promesse d’une prime de 15 millions de Fcfa pour chaque joueuse.

Chine populaire.

Equipe la plus jeune du tournoi (23 ans de moyenne d’âge), la Chine a déjà gagné son premier pari, à savoir sortir de son groupe A constitué du pays hôte, le Canada, la Nouvelle-Zélande et les Pays-Bas. Pour leur sixième participation à ce tournoi, l’équipe de Chine de football féminin espère réitérer l’exploit de 1999 lorsqu’elle avait atteint la finale aux Etats-Unis. Pour se qualifier pour cette Coupe du monde 2015, les Chinoises ont obtenu leur billet lors de la Coupe d’Asie féminine AFC en terminant troisième (victoire 2 à 1 face à la Corée du Sud). L’équipe de Chine féminine, championne olympique de la jeunesse en 2014. En outre, elle a déjà remporté la Coupe d’Asie des nations à huit reprises : 1986, 1989, 1991, 1993, 1995, 1997, 1999 et 2006. Un palmarès qui présage d’une rencontre difficile. Les chances du Cameroun demeurent cependant intactes pour la suite de la compétition.

camerounlink.com

Populaires cette semaine

To Top