Features

CAN féminine 2014 : Les Lionnes en finale….résumé de la rencontre

can_feminine_Lionnes-JO2016

Les Lionnes ont éliminé les Eléphantes ce mercredi (2-1) aux prolongations en demi-finale. Elles se sont qualifiées du même coup pour la Coupe du Monde « Canada 2015 ».

C’est le coup double que les Lionnes Indomptables ont réalisé ce mercredi au Sam Nujoma stadium de Windhoek en battant les Eléphantes de Côte d’Ivoire par 2 buts à 1. C’était en match comptant pour la deuxième demi-finale de la 9ème édition de la Can de football féminin. Mais, il y a eu du suspense dans ce match. Par cette victoire, les Lionnes Indomptables, non seulement se sont qualifiées pour la finale de cette Can, mais ont arraché leur ticket pour la Coupe du Monde de football féminin qui aura lieu au Canada en au mois de mai 2015.

Les Lionnes ont ainsi atteint leur objectif. Elles, qui n’avaient pour seule idée dans la tête que la qualification pour la Coupe du Monde. « Je sais que nous sommes en escale en Namibie, sur la route du Canada », indiquait déjà Céline Eko, la présidente de la commission transitoire de football féminin de la Fécafoot. Pour la première fois, le Cameroun prendra part à une Coupe du Monde de football féminin, grâce à Carl Enow Ngachu et ses pouliches.

Les occasions les plus franches de la première période étaient camerounaises. Dès la dixième minute, on a assisté à une incursion des Lionnes. Entrée en force dans la surface de réparation d’Ange Marie Dominique, la gardienne ivoirienne, Gaelle Enganamouit, l’attaquante d’Eskiltuna a mis la portière adverse au vent avant de voir sa frappe contrée par Zote Nina. Dix minutes après, la même Enganamouit a trouvé le poteau (20’). Très remuante, elle s’est de nouveau mise en évidence à la quarante deuxième minute. Malgré ces occasions des Lionnes, le directeur de la partie, Lydia Tafesse a renvoyé les protagonistes au repos avec le score de parité nul et vierge (0 – 0). Entré en jeu à la quarante-huitième minute, Nchout Ajara s’est mise en évidence huit minutes plus tard. Seule face à la gardienne ivoirienne, elle a perdu son duel (56’).

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Enganamouit très entreprenante en première période a trouvé le chemin des filets d’une puissante frappe, servie par Nchout Ajara à la 61’. Les Camerounaises étaient encore à jubiler que l’égalisation ivoirienne est survenue. Ayant pris d’assaut le camp adverse, les Lionnes se sont laissées à découvert après leur but et sur une balle de contre-attaque, Ines Tia (67’) va, d’une tête plongeante, battre Annette Ngo Ndom pour égaliser. Piquée dans son amour propre, Gaelle Enganamouit a tenté de réagir à la 78’. Sa frappe a été repoussée par Ange Marie Dominique.

Dans l’ultime minute de la rencontre, Cathy Mbou Djouh a repoussé de la tête une balle qui filait dans les buts camerounais. Ngo Ndom était hors de sa cage (89″). La même Cathy, héroïne quelques minutes avant, a failli se transformer en bourreau. Le défenseur de Beyelsa Queen au Nigéria a tenté un dribble. Sauf qu’Amoin Rebacca lui a arraché le cuir et le Cameroun est passé tout près de l’élimination. C’est sur ce gros coup de frayeur qu’est intervenu la fin u temps réglementaire.

De retour sur le terrain, chacune des équipes a poussé. Christine Manie, en bonne capitaine, a surgi d’une tête rageuse et a couper le ballon de corner, pour marquer le 2ème but du Cameroun à la 118’ de jeu, alors que tout le monde dessinait déjà dans la tête la fatidique épreuve des tirs aux buts. Elle concrétisait ainsi la domination camerounaise des prolongations, avec des changements opérés par Enow Ngachu, le sélectionneur national. Nchout Njoya Ajara et Michèle Ngono Mani, rentrées dès l’entame des prolongations, ont apporté de la percussion, la fraîcheur, avec un style direct dans le jeu offensif des Lionnes.

Les Lionnes affronteront les Super Falcones du Nigéria samedi prochain. Les Super Falcones victorieuses des Bayana Bayana par sur le même score (2-1), mais au terme de 90’ de jeu. Oshoala a été auteur d’un doublé (38’ et 45’) avant la réduction du score par Jane (69’) pour l’Afrique du Sud.

Antoine Tella à Yaoundé et James Kapnang à Windhoeck

Populaires cette semaine

To Top