Features

CAN 2019: Paul Biya attendu au Qatar

couple-présidentiel-paul biya

Le chef de l’État devrait y signer d’importants accords relatifs à la construction d’infrastructures sportives.

Sauf changement de dernière minute, le chef de l’État camerounais devrait effectuer une visite officielle au Qatar dès la semaine prochaine. Paul Biya a, dans son agenda, la poursuite des discussions entamées à distance et portant sur des projets de construction d’infrastructures sportives dans son pays. Il devrait à cet effet, apprend-on, procéder à la signature d’importants accords en rapport avec les préparatifs de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019, dont l’organisation a été attribuée à notre pays.

«Les dossiers sont très avancés, et ne devraient pas connaître d’obstacle quant à leur finalisation avec la partie qatarie», affirme un haut cadre de la présidence de la République. Avec ce pays, ajoute le même, les conditionnalités autour de ce chantier sont apparues particulièrement avantageuses : ils disposent de fonds colossaux ainsi que de l’expertise requise en la matière. C’est le Qatar, avec le gigantisme qui lui est légendaire, qui organisera la Coupe du monde de football en 2022.

En effet, las d’espérer des résultats probants du Programme national de développement des infrastructures sportives (Pndis) engagé avec la Chine, Paul Biya semble déterminé à prendre le taureau par les cornes. Il n’y a pas meilleure façon de désavouer les responsables en charge du secteur. À commencer par le ministre des Sports, Adoum Garoua, dont l’inertie alimente les sarcasmes au sein du sérail.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Au terme d’une audience accordée le 8 octobre dernier au président de la Confédération africaine de football (Caf) et vice-président de la Fédération internationale de football association (Fifa), Issa Hayatou, Paul Biya avait laissé dire que son pays allait tout faire pour ne pas décevoir les espoirs placés en lui par le continent. Tout sera donc fait dans les délais, et convenablement, pour que tous les Camerounais continuent à être fiers de leur pays en dépit du retard accumulé dans ce domaine, avait répercuté son hôte face à la presse.

Cette assurance, Paul Biya ne la tient pas seulement en la coopération internationale. Issa Hayatou, indiquent des sources introduites, aura à son tour promis à son interlocuteur de peser de tout son poids afin que les négociations avec le Qatar connaissent un aboutissement heureux. Fin connaisseur des émirats du Golfe, le président de la Caf est à la manœuvre pour que son pays d’origine abrite une Can mémorable ; l’une des plus belles et les mieux organisées depuis 1957.

© La Météo

Populaires cette semaine

To Top