Features

CAN 2017: Patrick Mboma veut des sanctions après les défections au Cameroun

Pas moins de huit joueurs ont renoncé à disputer la CAN 2017 avec le Cameroun, préférant, pour la plupart, préserver leur place de titulaire en club. L’ancien « Lion indomptable », Patrick Mboma se dit « ennuyé » par cette vague de défections et prône des « sanctions » pour les joueurs qui ont refusé le maillot. C’est une vraie hémorragie. Une saignée sans précédent pour la sélection camerounaise pour une CAN. Les « Lions indomptables », éliminés au premier tour en 2015, ne débarqueront pas au Gabon avec leurs meilleurs éléments. Huit joueurs, parmi lesquels des titulaires ou des prétendants au onze de départ, ont préféré se consacrer à leur club plutôt que de défendre le maillot camerounais. Un choix « financier et non de carrière », estime l’ancien attaquant du Cameroun Patrick Mboma qui prédit que beaucoup d’entre eux « vont regretter leur décision ».

« La Nation, on la chérie ou on ne la chérit pas »

L’ancien joueur du PSG pense qu’à part le Bordelais, Maxime Poundje, qui a choisi la France, les autres n’ont pas excuse et devraient même être sanctionnés par la Fédération camerounaise. La Fecafoot pourrait en effet engager des actions à l’encontre de ces joueurs conformément aux règlements de la FIFA, mais « elle ne va pas le faire », se désole Mboma. Le double champion d’Afrique milite pour que ces joueurs ne soient plus jamais rappelés en sélection même si le Cameroun se qualifie au prochain Mondial. « Tu ne viens pas aujourd’hui, tu ne viens plus. La Nation, on l’a chérie ou on ne la chérit pas », assène celui qui « a refusé des contrats dans des clubs européens en donnant la priorité à sa sélection ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Parmi les absents, il y a ceux qui, comme Eric Choupo Moting, ont décidé de prendre leurs distances estimant manquer de considération au sein de la sélection. Le joueur de Schalke, ancien vice-capitaine, n’est plus titulaire en équipe nationale depuis l’arrivée de Hugo Broos, il y a près d’un an. Les problèmes d’organisation, de primes et l’attractivité perdue de l´équipe nationale ont également pesé sur la décision de plusieurs joueurs. « Le Cameroun ne séduit plus, c’est vrai, reconnaît Mboma. Sinon, on aurait eu une vague de binationaux qui auraient pu booster la sélection à l’image de celle de la RDC ».

Mboma reste optimiste

Pour autant, malgré ces défections, Patrick Mboma se veut optimiste sur les chances des « Lions indomptables » à la CAN 2017, surtout après leur victoire (2-0) en amical face à la RD Congo le jeudi 5 janvier. « On peut se passer de ces absents. Ce n’est pas comme si c’était Samuel Eto’o ou Rigobert Song, à leur apogée, qui décident de ne pas venir en équipe nationale ».

Comme pour conforter les propos de l’ancien jouer de Parme, les cinq derniers matches des Lions montrent que parmi les huit absents seuls, le latéral droit Allan Nyom était régulièrement titulaire dans le onze de départ. Le Cameroun va disputer sa 18e CAN et partage la poule A avec le Gabon, pays organisateur, le Burkina Faso, et la Guinée Bissau.

Les huit Lions indomptables qui ont dit « non »
1 – Eric Choupo Moting, attaquant (Schalke 04)
2 – Guy Roland Ndy Assembe, gardien de but (Nancy)
3 – Joël Matip, défenseur central (Liverpool)
4 – Allan Nyom, arrière droit (West Bromwich)
5 – Ibrahim Amadou, défenseur central ou milieu défensif (Lille)
6 – André Onana, gardien de but (Ajax d’Amsterdam)
7 – Maxime Poundje, arrière gauche (Bordeaux)
8 – André Zambo Anguissa, milieu défensif (Olympique Marseille)

Source

11 Comments

11 Comments

  1. Sako Uono

    7 janvier 2017 at 23 h 35 min

    Tant pis pour eux, ils ne seront pas a la fête le 05/02, quand les Lions remporteront le tournoi. Mieux vaut 11 joueurs décidés à gagner, que 30 incertains…

  2. Agoume Franck Joel Agoume

    7 janvier 2017 at 19 h 53 min

    Bonsoir grand frère Patrick faudrait vraiment que suiviez cette affaire car ceci est un déshonneur a la patrie . car vous êtes un exemple pour les jeunes footballer de ce pays svp ne restés pas indifférents. Merci

  3. Parfait Boum

    7 janvier 2017 at 19 h 10 min

    Le Cameroun est l’origine de ces malheurs

  4. Ninette

    7 janvier 2017 at 12 h 17 min

    c est gens comme vous qu il nous faut pour redresser le foot de ce pays de fous, l amour que vous avez joué pour la patrie est fini

  5. Appolinaire Bonnelle

    7 janvier 2017 at 11 h 48 min

    Grand frère Patrick Mboma je te tir mon chapeau parce que vous la seule personnalité et camerounais aviez demander des sanctions pour cet histoire d indiscipline qui touche notre équipe de football et le peuple camerounais quel image ou est passé l honneur l amour du drapeau la joie pour un sportif de haut niveau à être appelé et de représenté son pays, les couleurs d’une nation comme vous et toute les autres joueurs de votre époque, ou passée la fierté? aujourd’hui beaucoups de sportifs ne respecte plus rien la patrie la notion c’est devenue banale a leurs yeux ils ne font plus de différence entre nation et club bref je termine mon propos en soutenant ton idée sanctions que la fêtera Camerounaise de football et le ministère de sport arrêt de faire des courbes à la con et je ne sais quoi d autres règles ce problème qu’a mes yeux est grave et en vous disant merci pour tous que vous faites pour le sport en Afrique et dans le monde.

  6. Sandrine Boum

    7 janvier 2017 at 9 h 19 min

    Grand frère, laisse tes petits frères tranquille, ils se battent pour avoir un avenir meilleur et on sait tous que avec notre cher et beau pays, c’est du bull-shit

  7. Fortune Rodriguezze

    7 janvier 2017 at 8 h 31 min

    pourquoi ne pas évoqué les sentions pour les dirigeants qui gère cette chaîne bien mecanise au volé et détournement des primes

  8. Axl Karamel

    7 janvier 2017 at 7 h 34 min

    Tsiup et puis quoi encore??

  9. EI_Production

    7 janvier 2017 at 7 h 23 min

    Tu aurais dû avoir raison,mais dans un pays ou l’argent dépasse la morale que veut tu? C’est bien votre l’époque.

  10. Joss Wamba

    7 janvier 2017 at 6 h 47 min

    Il a la mémoire courte, en 1996 il a fait pire il a fuit le stage à une semaine du début de la CAN parce qu’il était contre le désordre et surtout toujours marqué par sa non participation au mondial 94 (Biya avait demandé à Henri Michel de remettre mfede et ndip dans le groupe des 23). Donc plusieurs joueurs qui ne sont pas là c’est pour les mêmes que toi mon frère.

  11. MBM

    7 janvier 2017 at 1 h 17 min

    #NBAVote joel Embiid

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Populaires cette semaine

To Top