Features

CAN 2017: L’Algérie pourra organiser la compétition en cas de désistement du Gabon

can_gabon_2017

L’incertitude plane toujours sur la tenue de la CAN 2017 au Gabon en raison de la crise poste électorale. L’Algérie s’est officiellement prononcée le 18 septembre dernier sur l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017 en cas de désistement du pays organisateur, le Gabon. «En cas de retrait officiel de la compétition par la CAF (Confédération Africaine de Football, NDLR) au Gabon, l’Algérie dispose d’enceintes en mesure d’accueillir de tels évènements d’envergure. Mais, il faudrait au préalable étudier ce cas avec les responsables du Gouvernement et les parties chargées de la gestion du football algérien», a affirmé le ministre algérien de la Jeunesse et des Sports, Hadi Ould-Ali selon le site Afrik-Foot.

Cette déclaration du Ministre algérien positionne ainsi le pays des Fennecs à l’organisation de la prochaine CAN au cas où la CAF décidait de destituer le Gabon. «Si nous obtenons le feu vert des hautes autorités du pays pour l’organisation de cette grande compétition, nous entamerons l’étude des préparatifs liés à cette manifestation», a ajouté Hadi Ould-Ali. Une issue fondée sur  les émeutes ayant eu lieu au Gabon à l’issue de l’élection présidentielle du 27 août dernier. Lesquelles ont  fait plusieurs morts et blessés, ainsi que la destruction des plusieurs biens.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

En attendant que la CAF se penche définitivement sur la question lors de ses réunions annuelles, les 21 et le 27 septembre prochain, le Gabon reste le pays organisateur de la compétition. Du moins, si l’on s’en tient à une récente sortie du directeur des médias à l’instance faitière du football africain.

«Dans l’état actuel des choses, le calendrier communiqué par la CAF est maintenu, il n’y a pas de souci à se faire. Il y a un tirage au sort le 19 octobre prévu à Libreville, on n’y est pas encore» avait confié Junior Binyam à l’AFP. «On a les réunions annuelles de la CAF entre le 21 et le 27 septembre, toutes les commissions permanentes se réunissent, parmi lesquelles la commission d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (…) La situation sera évaluée et discutée au moment des réunions annuelles», avait-il conclu.

Peter KUM

Populaires cette semaine

To Top