Features

CAN 2015 – Volker Finke répond aux critiques

volker_finke_conf_press_malabo-Clinton Njié

« Le foot n’est pas une élection. Rien ne peut m’influencer. C’est moi qui fais mon equipe en fonction de la forme des joueurs » Coup pour coup. L’entraîneur des Lions Indomptables a montré qu’il pouvait aussi rougir.

Depuis que son équipe, après un brillant parcours aux éliminatoires de la CAN 2015, ne gagne plus, Volker Finke est la cible des critiques acerbes de la part des supporters de l’équipe nationale de football du Cameroun. Son entêtement d’aligner la même équipe, précisément le même compartiment offensif lors des deux matches déjà joues par le Cameroun durant la phase finale de la CAN 2015, a provoqué une levée de bouclier contre le technicien Allemand.

En conférence de presse ce matin au stade de Malabo, un journaliste n’a pas mis de gang pour rapporter ce qu’il a présenté comme la pensée des supporters camerounais. « Coach, est-ce que vous savez que vous êtes très détestés au Cameroun? Que feriez vous en cas de défaite, démissionner ou pas? » Cette question est venue tout juste après deux autres qui faisaient remarquer au coach que les choix de ses onze entrant sont fortement contestés et improductifs.

Du tac au tac, Volker Finke a fait comprendre qu’il est le seul patron de la sélection des joueurs et qu’il ne fait pas ses choix en fonction des humeurs du public.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

« Les supporters bavardent trop. Le foot n’est pas un vote ou c’est la majorité qui décide. Aucun sujet ne peut m influencer. C est l’entraîneur qui est responsable. C’est moi qui suis avec l;équipe. Avant la CAN, nous avons fait trois matches amicaux. On a fait aussi beaucoup d’entraînement sensemble. Sur la base de ce que j ai observé, c’est seulement la forme et la performance de chaque joueur qui comptent. Je vois qu il y a beaucoup de bruit papapap. J ai décidé pour les deux premiers matches de commencer avec Salli et Moukandjo en laissant Clinton sur le banc. Demain, c est un autre match, on verra. C’est à moi de décider. Je demande aux supporters de se calmer. Pour le moment, l équipe a besoin de se concentrer. Voilà pourquoi je demande qu on ne verse plus dans la polémique » a souhaité Volker Finke.

Dans la suite de ses propos, le patron du staff technique des Lions indomptables a laissé entrevoir qu’il pourrait avoir deux voire trois nouveaux joueurs dans son onze de départ.

L’heure de Njié Clinton et Léonard Kweukeu a-t-elle sonné? On le saura demain soir à la faveur du match décisif Cameroun contre Côtd d’Ivoire. Coup d envoi 19h. Le meilleur sur le terrain ou par tirage au sort sera qualifié pour les quarts de finale.

Cameroon-Info.Net

Populaires cette semaine

To Top