Features

CAN 2015 : Le Maroc rejette les sanctions de la CAF

Cameroun_CAF

Selon le Comité directeur de la Fédération royale Marocaine de football, ces décisions du Comité exécutif de la CAF vont à l’encontre du développement du football africain. Dans une décision rendue vendredi dernier, 06 février 2015, la Confédération Africaine de Football excluait le Maroc qui a refusé d’organiser la Coupe d’Afrique des Nations 2015,  des deux prochaines éditions en 2017 et en 2019.

Dans le même temps, le Comité exécutif de l’instance faitière du football africain le condamnait à payer une amende d’un million de dollars, soit environ 500 millions de Francs Cfa et 8 millions 50 000 euros, soit environ 5 milliards de Francs Cfa,

« en réparation de l’ensemble des préjudices matériels subis par la CAF et les parties prenantes du fait du désistement survenu ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Ces sanctions sportives et financières sont rejetées par le Comité directeur de la Fédération Royale Marocaine de football qui s’en étonne, estimant qu’elles «  ne correspondent en rien aux conclusions de la réunion tenue préalablement au Caire avec M. Président de la CAF », ont-il indiqué dans un communiqué.

« La Fédération Royale Marocaine de football rejette l’ensemble de ces sanctions sportives et financières et considère que les décisions prises par le Comité exécutif de la CAF vont à l’encontre du développement du football africain, et ne reposent sur aucune base réglementaire. Le Comité directeur de la FRMF s’engage à prendre toutes les dispositions et mesures nécessaires pour faire prévaloir les droits et intérêts du football marocain. »

Précise le communiqué. Le Maroc qui avait évoqué les risques liés au virus Ebola pour justifier son désistement, pourra saisir en dernier recours, le Tribunal arbitral du sport à Lausanne.

© Wiliam Tchango

Populaires cette semaine

To Top