Features

CAN 2015: Le destin du Groupe D se joue à Yaoundé

cameroun-lions-Indomptables-Volker-Finke-can

Tous deux vainqueurs lors de la première journée, le Cameroun et la Côte d’Ivoire se disputent la première place de la Poule D demain mercredi 10 septembre au stade Ahmadou Ahidjo, pour le compte de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can).

Rien n’arrête les Lions. Même pas la pluie battante sous laquelle ils se sont entraînés hier soir au Centre d’excellence de la Caf de Mbankomo. L’essentiel de la séance était ponctué par des petits trots, saut à la corde suivi d’une séquence ballon articulée autour du traditionnel « petit goal » et le « deux camps » pour finir. Gonflés à bloc, les poulains de Volker Finke ont soif de prouver que la nouvelle génération de fauves est pleine de promesses. Après la brillante victoire enregistrée face au Léopards de Rd Congo samedi dernier dans le chaudron de Lubumbashi, Stéphane Mbia et ses camarades entendent poursuivre dans la même lancée. Surtout que le prochain adversaire a pour nom : la Côte d’ivoire.

Châtiment

Même si les Eléphants ont laborieusement vaincu la sélection de Sierra-Léone (2-1) dimanche au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, ils restent et demeurent un sérieux adversaire dans ce Groupe D. Face aux grands noms tels Yaya Touré, Copa Barry, Gervinho, Salomon Kalou, Arthur Boka et Cie, Clinton Ndjié, Gérôme Guihota et les jeunes fauves jurent de « mouiller le maillot » demain. Hervé Renard, lui, n’a pas encore digéré la prestation à demi-teinte de ses poulains. Le nouveau sélectionneur des Pachydermes leur a réservé une mauvaise surprise une fois retournés à l’hôtel. Alors que le groupe avait la tête à la fête, après le dîner, il a stigmatisé le manque d’engagement de certains joueurs sur le terrain. Le technicien français n’a pas compris qu’une sélection avec des joueurs aussi capés puisse paniquer face à de modestes Sierra Léonais. Comme châtiment, l’entraîneur national, qui pensait déjà au match contre le Cameroun a modifié le programme initial. En lieu et place de leur quartier libre après le match, les joueurs ivoiriens se sont vus interdire de mettre le nez dehors. Une façon pour le staff technique de faire comprendre aux joueurs que, malgré la victoire, ils étaient passés à côté de leur match.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Remaniement

Sauront-ils rectifier le tir demain dans la cuvette de Mfandena ? Question à un sou. Ce qu’on sait c’est que, ce duel entre félins et pachydermes annonce des couleurs. Face à un Cameroun rassuré et requinqué par une première réussite, la Côte-d’ivoire devra montrer davantage de réalisme dans son jeu pour prendre les commandes du groupe D. Remaniés, avec une charnière centrale composée de Franck Kessié et Serge Aurier, les Eléphants qui sont dans nos murs depuis hier soir, promettent en tout cas, de mettre le coup d’accélérateur nécessaire pour prendre les devants. Défensivement les coéquipiers de Yaya Touré, qui est le nouveau capitaine, transpire la sérénité. Les deux équipes qui s’affrontent demain, en plus d’être des frères ennemis, présentent quelques similitudes. La Côte d’Ivoire sort d’une Coupe du monde décevante et devra désormais faire sans Didier Drogba, retraité, ni Didier Zokora et Kolo Touré, sacrifiés sur l’autel du renouvellement générationnel, mais la « Selefanto » reste une valeur sûre du football africain.

Pronostics

Si le changement de génération est en branle chez les protégés d’Alassane Dramane Ouattara, que dire alors du Cameroun ? Eto’o, Makoun et Webo, non convoqués pour les matches de septembre, ont pris leur retraite internationale coup sur coup. Song suspendu, Bedimo blessé, Itandje «mort et enterré», Volker Finke va devoir reconduire son onze type composé de ses feux follets qui ont étourdi les Congolais à domicile. Ne dit-on pas qu’ «on ne change pas l’équipe qui gagne» ? Puisque le mélange entre joueurs revanchards absents du Mondial (Loé, Mandjeck, Kweuke) et jeunes prometteurs (Ondoa, Guihota, N’Jie) fonctionne à merveille, les Lions indomptables peuvent rêver à nouveau et participer à leur première Can depuis 2010. Pour l’instant, l’affiche de cette 2e journée des éliminatoires a ouvert le boulevard à une pluie de pronostics. Tout le monde y allant de sa passion pour telle ou telle autre équipe. Mais la vérité c’est sur le terrain. C’est une histoire de temps.

Le programme des Lions

Mardi 09 septembre
• 10H 30 : Entraînement
• 13H 30 : Départ pour l’hôtel Mont Fébé
• 16H 00 : Entraînement au stade omnisports
• 18H 30 : Conférence de presse
• 20H 00 : Réunion

Mercredi 10 septembre
• 10H 30 : Promenade
• 13H 00 : Réunion
• 13H 15 : Départ pour le stade
• 15H 00 : Match Cameroun – Côte d’Ivoire


© Christian TCHAPMI | Le Messager

Populaires cette semaine

To Top