Features

CAN 2015 : La polémique enfle autour de Clinton Njié

Clinton Njie

L’absence de l’attaquant Clinton Njié est à l’origine d’une polémique impliquant Mbia et Finke, et interpellant la Fécafoot. L’absence de Clinton Njié sur le terrain lors des deux premières rencontres des Lions indomptables en cette 30ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) de football.

Entre les partisans d’un clash avec Stéphane Mbia et ceux qui arguent que l’attaquant de Lyon paie le prix de l’indiscipline, sans spécifier l’acte qui se cache derrière le mot, il y a la thèse d’un deal entre Volker Finke et un certain agent de joueur dont les clients sont pour le moins nombreux dans la sélection actuelle de Volker Finke.

Les nouvelles parvenant du Cameroun parlent d’un mécontentement populaire sur ce cas non élucidé. Le patron de l’encadrement technique s’est montré dans un premier temps épidermique sur la situation de ce joueur dont la non utilisation irrite même au sein de la presse internationale présente à Malabo. «C’est la deuxième fois qu’on me pose cette question», s’était montré irrité Volker Finke lors de la conférence de presse d’après Cameroun-Guinée. Avant d’indiquer que «pour moi, il n’ya pas de problème avec Clinton Njié». Insatisfaits, les journalistes n’ont pas manqué de le harceler. «Mais le joueur est-il malade ?

Sinon, que s’est-il passé entre la qualification et la phase finale de la Can ?», ont insisté les journalistes.

«Je vais parler très sérieusement parce que c’est quelque chose qui n’est pas au niveau du fair-play. Beaucoup de gens pensent que le coach ne veut pas faire jouer certains joueurs.  Clinton, c’est moi qui l’ai convoqué, il était remplaçant à Lyon depuis un an. On recherchait des jeunes pour les Lions, je l’ai convoqué, je lui ai fait confiance, il a fait deux match furieux, l’entraîneur de Lyon m’a appelé pour me dire que c’est un autre joueur qui est revenu dans son club, il a prolongé son contrat»,

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

a argumenté le technicien allemand que l’on dit distant avec ses adjoints, notamment les Camerounais du staff qui auraient voulu faire rentrer le joueur lors du deuxième match.

Joseph Owona, l’arbitre accusé

Insatiables, les admirateurs de la révélation du match Rdc-Cameroun, première journée du dernier tour éliminatoire de la Can 2015, n’y ont pas visiblement accordé de l’importance.

«Nous-mêmes, même si nous n’interférons pas dans la prise de décision de l’entraîneur, il reste que nous aussi, nous ne comprenons pas pourquoi Clinton Njié ne joue pas, pourquoi Kom joue et pas Mandjeck ; et nous avons posé la question au coach», confie Joseph Owona.

Alors que des informations font état de collusion entre Stéphane Mbia et la Fécafoot, pour asseoir la mainmise du nouveau capitaine sur le groupe, avec pour conséquence la formation de clans. «Je voudrais vous rassurer que la Fécafoot n’interfère pas dans les choix de l’entraîneur…», rassure le Pr Owona.

Un problème de temps de jeu ?

Presque harcelé, Volker Finke qui s’est d’abord dérobé, avant de se sentir obligé de revenir sans pression vers un groupe de journalistes. Pour lâcher que : «il manque du temps de jeu à Clinton Njié. Il est resté longtemps au banc de touche avec Lyon ; il lui fallait travailler pour remonter». Entre temps, le joueur de toutes les attentions, se montre plus que jamais solitaire aux heures creuses, casque aux oreilles. Imperturbable. Quoi qu’il en soit, il y a du souci. «C’est normal que les joueurs qui ne sont pas sélectionnés aient le visage un peu… comme ça», a tenté de décrire Volker Finke, en esquissant un mouvement descendant de la main sur le visage.

via La Nouvelle Expression : Lindovi Ndjio, à Malabo

Populaires cette semaine

To Top