Economie

Camtel : l’entreprise est menacée de faillite

sécurité-Camtel-téléphonie-mobile-Internet-3G-subventions

La Cameroon Telecommunication que dirige l’inamovible David Nkoto Emane depuis le 05 février 2005 connait une masse salariale qui devient insoutenable.

La mal gouvernance prônée dans certaines entreprises publiques et parapubliques au Cameroun contraste avec les défis majeurs de l’heure liés à l’exigence des performances. A défaut de produire des résultats probants, certains anciens gestionnaires de ces entreprises sont aujourd’hui écroués à la prison centrale de Kondengui pour détournement des deniers publics, dans le cadre de la fameuse opération épervier. La Cameroon Telecommunication (Camtel) ne s’exclut pas de ce registre. Au niveau du Contrôle Supérieur de l’Etat et de la présidence de la République des consultations seraient en cours à l’internationale en vue de redorer le blason à cette entreprise, qui hier encore faisait la fierté du Cameroun.

Les voix s’élèvent dans la perspective de limoger son directeur général David Nkoto Emane. Les instances citées ci-dessus mènent la réflexion autour de la décision à prendre, entre céder la gestion aux Chinois ou lui venir au secours comme par la passé. Entre 2005 et 2015, cela fait 10 ans que les recrutements fourbes s’observent au sein de cette entreprise. Les raisons socio-politiques prennent le dessus sur la recherche des performances. Conséquence, Camtel ploie davantage dans la zone obscure qui compromet son avenir. Elle compte 3780 salariés, 1830 cadres avec une masse salariale de 1,480 milliards Fcfa par mois. Incroyable ! Certains agents lésés et frustrés n’hésitent pas à exprimer leur mécontentement et pointent un doigt accusateur sur le chef de l’Etat qui, malgré la situation, maintient David Nkotto Emane en fonction. Le directeur général de la Camtel détiendrait-il certains secrets d’Etat qui garantissent sa protection ?

Difficile à savoir mais sans pour autant oublier les habitudes propres du président de la République qui prend toujours le temps de contempler un prévaricateur avant de le soumettre à la guillotine. Dans sa course vers la faillite, Camtel piétine face à la concurrence accrue qui s’est installée dans les secteurs de la téléphonie mobile avec trois concurrents: Mtn, Orange, Nextel. Nextel, le dernier-né couvre actuellement la plus grande partie du réseau national. Les populations de l’arrière pays ne se gênent plus pour contacter leurs proches en zone urbaine.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Nettoyage ou privatisation

La décision à prendre est fondamentale lorsqu’il faut mesurer les enjeux d’une vente aux étrangers de l’opérateur historique alors qu’il est en train de tomber dans la faillite. Les télécommunications sont pour un régime ce que les oreilles et les yeux sont pour la tête. Mais dans cette optique et dans le cas d’espèce, il faudrait d’abord que le chef de l’Etat mette en place son réseau privé ou restreint qui n’aura rien à avoir avec tout le reste. Dans ce cas, l’on pourrait procéder à la privatisation de la Camtel. L’on peut aussi procéder à des licenciements massifs au  sein de l’entreprise surtout limoger le directeur général et son équipe pour une renaissance projective de la société. L’intervention d’un cabinet d’audit ne manquera pas pour évaluer le manque à gagner instauré dans la réalisation des projets fantoches taillés à la mesure des manoeuvres d’atteinte à la fortune publique de l’équipe dirigeante.

Des compétences aux moeurs

Ce phénomène ne fait l’ombre d’aucun doute au sein de la Camtel. Les jeunes pubères qui auraient sacrifié leur virginité sont propulsées à des postes de responsabilité malgré leur manque d’expérience. Au cours de leur embauche, on leur aurait fait comprendre que l’émergence au sein de la boite dépend du degré de séduction vis-à-vis de la hiérarchie. Désormais, la promotion sur le canapé serait de mise. Les anciens, plus expérimentés sont réduits aux simples tâches et parfois des responsabilités de basse échelle. Les figures de proue dans cette gestion chaotique de Nkoto Emane sont les belles femmes, les épouses des personnalités du pays notamment ceux de la présidence de la République, les fils des personnalités y compris un cercle restreint composé des ressortissants de l’Ouest, génie en informatique, spécialisés dans le tripatouillage de la plateforme numérique. Nous y reviendrons !

L.C.N

Populaires cette semaine

To Top