Actu'Décalée

Camtel désactive les cartes Sim des clients non identifiés

sécurité-Camtel-téléphonie-mobile-Internet-3G-subventions

Le 18 août 2015 à Yaoundé, les locaux des agences de la Cameroon télécommunications (Camtel), l’opérateur historique des télécoms dans le pays, ont été pris d’assaut par des clients, incapables depuis le début de la matinée de passer des appels et de surfer sur internet.

C’est que, sur instruction du régulateur télécoms, a-t-on appris de bonnes sources, Camtel a simplement désactivé les cartes Sim de tous les clients n’ayant pas renouvelé leur identification à la date butoir du 18 août.
Mais, afin de ne pas causer davantage de désagréments à ces retardataires, les équipes de Camtel se sont attelées, durant toute la journée, à les identifier. L’opération consistait simplement à déposer une photocopie de la carte nationale d’identité, de séjour ou du passeport, ainsi que ses différents numéros de téléphone Camtel. Cette identification était aussitôt suivie de la réactivation de la carte Sim du client concerné.
Chez les autres opérateurs (MTN, Orange, Nexttel), les désactivations de cartes Sim n’ont pas été signalées. Peut-être à cause des facilités mises en place pour rendre l’identification des abonnés peu contraignante. Il en est ainsi d’Orange Cameroun, qui a par exemple mis en place un portail d’identification de ses clients, accessible grâce à un code qui a été communiqué aux abonnés par Sms.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Cette opération de renouvellement de l’identification des abonnés télécoms au Cameroun intervient dans un contexte sécuritaire tendu, à cause des menaces de la secte terroriste nigériane Boko Haram. En effet, au mois de juillet 2015, cette nébuleuse a conduit ses premiers attentats kamikazes en territoire camerounais. Les bombes humaines se sont faites explosées en activant les charges grâce à des téléphones portables.

BRM

Populaires cette semaine

To Top