Features

Cameroun – Tunisie: Match difficile en perspective pour les Lions Indomptables.

cameroun-tunisie-3-copie

Malgré le retour annoncé de Samuel Eto’o, plusieurs joueurs sont forfaits pour le match contre la Tunisie le 13 octobre à Radès, une banlieue située à une dizaine de kilomètres au Sud de la capitale Tunis, dans le cadre des barrages aller de la Coupe du monde 2014 au Brésil zone Afrique.

Les Lions indomptables s’attendent forcement à une rencontre difficile ce week-end face aux Aigles de Carthage. L’équipe dirigée par le coach allemand Volker Finke connait certes son adversaire pour l’avoir à plusieurs reprises croisé et battu par le passé, aussi bien en éliminatoires de la Coupe du monde, en Coupe d’Afrique des nations qu’en match amical, mais elle reste passablement fragilisée par des dissensions internes et surtout l’indisponibilité de plusieurs joueurs clés.

Le sélectionneur national du Cameroun devra se priver notamment de Stéphane Mbia. Touché à un genou le 25 septembre dernier lors du succès du FC Séville face au Rayo Vallecano (4-1) en liga espagnole, Stéphane Mbia a passé des examens qui ont révélé une «arthrite post-traumatique avec un œdème osseux», a révélé le club andalou. Le milieu camerounais sera indisponible un mois.

La deuxième inquiétude côté camerounais concerne les absences de deux autres joueurs. Landry Nguemo des Girondins de Bordeaux est blessé au genou. De Même, Raoul Loé ne prendra pas part à cette rencontre. L’international milieu de terrain camerounais du club de la Liga espagnole, Osasuna est également forfait pour blessure. Il n’a d’ailleurs pas livré de match ce week-end. Le forfait de Cédric Raoul Loé (24 ans, 83 kg, 3 titularisations depuis le début du championnat espagnol) est sans doute un autre coup dur pour l’entraîneur-sélectionneur des Lions indomptables.

Le technicien allemand, Volker Finke qui craint de voir la liste des forfaits s’allonger notamment en défense, a déjà rappelé le jeune Macky Frank Bagnack, défenseur central du FC Barcelone B, en deuxième division espagnole. Il a par ailleurs appelé en renfort l’attaquant de Kaiserslautern en Bundesliga 2, Mohamadou Idrissou.

Éternel intermittent, Idrissou effectue son come-back en équipe nationale près d’un an après sa dernière sortie à Yaoundé contre le Cap-Vert, dans le cadre du match retour contre les Requins bleus du Cap-Vert, comptant pour le dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2013 en Afrique du Sud. Le Cameroun avait remporté la rencontre 2 buts à 1, mais ne s’était pas qualifié pour la phase finale de la Can en raison de son handicap de deux buts accusé au match aller à Praia.

M. Volker Finke est cependant satisfait du retour en sélection de Samuel Eto’o, le capitaine de l’équipe nationale du Cameroun, qui a annoncé sa retraite internationale après la victoire (1-0) sur la Libye, suite à quelques désaccords tactiques avec l’encadrement technique.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Après avoir été reçu en audience mardi à Yaoundé, par le secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, le quadruple Ballon d’Or africain a finalement décidé de rejoindre ses coéquipiers en stage bloqué depuis lundi en France.

Seulement, ce come-back du joueur de Chelsea FC ne garantit pas automatiquement la victoire aux Lions indomptables, au vu de ses débuts plutôt tatillons en championnat et en champions league européenne cette saison. Ses performances ne sont pas particulièrement rassurantes avec les Blues. Il faut dire que son séjour russe ne lui a probablement pas fait du bien côté purement sportif. M. Joseph-Antoine Bell avait été bien clair il y a deux ans dans une analyse au vitriol du départ du goléador au pays de M. Pouchine.

DES DÉBUTS DIFFICILES

Sa saison est simplement catastrophique et sa léthargie commence à durer. Jamais, il n’avait fait un aussi mauvais début de saison. Zéro but en cinq sorties, en championnat et en Coupe d’Europe. D’où les inquiétudes qu’il suscite auprès des supporteurs londoniens et au Cameroun. Car, faut-il le rappeler, la Tunisie, championne d’Afrique en 2004 et quatre participations en phase finale de Coupe du monde (1978, 1994, 2002, 2006), entend prendre un bon départ à domicile avant le match retour prévu un mois plus tard à Yaoundé.

Contrairement au Cameroun qui n’a misé que sur des professionnels, M. Ruud Krol, le nouveau sélectionneur de l’équipe de Tunisie, a décidé de s’appuyer sur une écrasante majorité de joueurs locaux. Il a en revanche décidé de se passer des services d’Hamdi Harbaoui. L’attaquant de Lokeren est pourtant en tête du classement de buteurs en Belgique, avec 8 réalisations en 9 matches. Harbaoui avait dénoncé un climat malsain chez les Aigles de Carthage, après l’élimination de l’équipe tunisienne de la Can 2013. Autres absences notables: celles du meneur de jeu Oussama Darragi et du milieu offensif Youssef Msakni, non-retenus. M. Ruud Krol devra aussi se passer des services des défenseurs Aymen Abdennour et Karim Haggui, suspendus.

D’autres rencontres se dérouleront en même temps sur le continent africain selon le tirage au sort effectué le 16 septembre au Caire. Le Sénégal va croiser la Côte d’Ivoire à Dakar, le Burkina Faso accueillera l’Algérie à Ouagadougou, le Ghana sera opposé à l’Egypte à Accra et le Nigeria champion d’Afrique en titre jouera contre l’Ethiopie. Les cinq vainqueurs à l’issue des matches aller-retour prévus entre octobre et novembre, représenteront le continent africain à la phase finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil.

Sources: Reperes

Populaires cette semaine

To Top