Features

Cameroun – Transport aérien: Le Dja, le plus gros avion de Camair-Co aurait été saboté

Ramené au pays dans une ambiance de fête le 2 juillet 2016 après 6 mois de maintenance en Éthiopie, le Dja, fleuron de la compagnie nationale aérienne Camair-Co, va devoir retourner au garage. Dans une publication le 17 août 2016, le site Internet anglophone alafnet.com indique que son cockpit a été sérieusement endommagé par la pluie qui s’est abattue sur la ville de Douala dans la nuit du 12 au 13 août 2016. Selon nos confrères, «le cockpit du Dja a été complètement détruit par les eaux qui sont passées par une fenêtre laissée ouverte cette nuit-là» et pronostiquent que l’avion «ne volera plus jamais». Citant un informateur, alafnet.com écrit que «le personnel a été choqué» en apprenant la mauvaise nouvelle. Cette source soupçonne un acte déloyal de sabotage. En s’appuyant sur le fait que la fenêtre du cockpit est restée ouverte.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le journal en ligne relève que le Directeur Général de Camair-Co, Jean-Paul Nana Sandjo, est soupçonné d’être à l’origine de  cet incident. «Déjà au sein de Camair-Co, il y a une forte suspicion. D’aucuns croient que l’avion a été saboté par le Directeur Général qui veut utiliser les avions de location de sa société de leasing AJW pour le pèlerinage du Hadj. Selon notre source c’est le Boeing 737-300, Le Dja, qui avait été programmé pour transporter des passagers pour les vols en rapport avec le Hadj», lit-on encore. Un expert de l’aviation contacté par alafnet.com pense que c’est un incident grave, car tout le système l’électronique de l’avion se trouve dans le cockpit. Pour le spécialiste des questions aéronautiques, ce dommage va coûter des milliards de FCFA en termes de travaux de réparation. Ce qui vient davantage aggraver la situation de la compagnie aérienne déjà en proie à la crise avec, notamment, une dette  chiffrée en en milliards de FCFA.

 © Cameroon-Info.Net

 

Populaires cette semaine

To Top