Gossips

Cameroun – Trafic de stupéfiants: Près de 5,45 kg d’héroïne saisis à Douala

La lutte contre le trafic de stupéfiants s’intensifie à Douala. Une autre saisine a été opérée vendredi 17 janvier 2014 par les agents de douane de la brigade touristique de l’aéroport international de Douala sous la conduite du commandant de subdivision de Douala Aéroport. Selon le chef du secteur de Douane Littoral 2, Robert Tita, près de 5, 45 Kg de stupéfiants ont été découverts dans la valise d’une indonésienne âgée de 21 ans en partance pour Laos. Selon notre interlocuteur, après les analyses, les résultats ont révélé que la poudre soigneusement emballée en plusieurs paquets et rangée dans les contreplaqués avant d’être stockée dans les parois de la valise était de l’héroïne. Une quantité évaluée à plus de 190 millions FCfa « si on estime, à 30 ou 35 mille FCfa le prix du gramme sur le marché mondial».Nurul Fitriana, la présumée trafiquante, est arrivée au Cameroun le 14 janvier 2014 en provenance de Bangkok, la capitale de la Thaïlande par un vol d’Ethiopian Airlines. Après un séjour de trois jours, cette indonésienne qui était à son troisième voyage sur le sol camerounais, repartait pour la République démocratique populaire du Laos. C’est au moment de son enregistrement que le butin a été découvert. Lors de son audition, elle va se faire passer d’abord pour une étudiante en plus pour un travailleur. Née le 19 octobre 1990, l’infortunée, afin de brouiller les pistes, avait en sa possession trois tickets de Kenya Airways avec trois destinations différentes (Nairobi, Abou Dhabi, Bangkok ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La suspecte a été transférée vendredi 17 janvier 2014 chez le procureur de la République. Elle est à en croire notre source gardée à vue à la police judiciaire. Une enquête a été ouverte afin de démanteler le réseau. Cette saisine est en effet la 3ème du genre, effectuée par la brigade touristique de l’aéroport international de Douala à l’intervalle de six mois. La dernière en date, étant la saisine en novembre 2013 de 7,55 kg de drogue transportés par un Camerounais en provenance de la Tanzanie. Ces opérations en croire le chef du secteur de Douane Littoral 2 est le résultat des différentes formations suivies par les agents de Douane dans le cadre de la lutte contre le trafic des stupéfiants par voie aérienne. «Ces formations qui permettent aux agents de douanes de déceler par étude documentaire ou analyse de comportement ce qu’un passager peut transporter », dit-il.

Marie Louise MAMGUE

Populaires cette semaine

To Top