Features

Cameroun – Société: Le sénateur Mba Mba traîne en justice le chef et des notables de son village pour sorcellerie 

Il les accuse de sorcellerie et de menaces de mort. L’information alimente les conversations à Bissiang, un petit village situé à 15 kilomètres de Kribi, chef du Département de l’Océan dans la Région du Sud. Et pour cause, le chef et ses notables ont été arrêtés aux premières heures de la matinée du 18 octobre 2016 par des gendarmes, renseigne La Nouvelle Expression (LNE) parue le 19 octobre. Les mobiles de cette interpellation sont pour le moins étonnants. LNE indique que «l’arrestation fait suite à une plainte déposée par le sénateur Grégoire Mba Mba qui les accuse de pratique de sorcellerie et de menaces de mort. La plainte adressée à madame la Procureure de la République et remise à la diligence de la compagnie de gendarmerie, est assortie des photos montrant une calebasse d’un liquide rougeâtre que le sénateur qualifie de sang trouvé à l’entrée de son domicile»

Le journal dit avoir joint le sénateur RDPC au téléphone. Ce dernier a refusé de s’expliquer, affirmant que l’affaire est pendante devant les tribunaux. Notre confrère note cependant que dans les titres du journal de 12h de la radio Kribi Fm dont Mba Mba est le promoteur, le présentateur a affirmé: «Attentat contre le sénateur par des pratiques de sorcellerie». En face, la version est toute autre. «Nous avons tenu la réunion au village samedi dernier avec deux points à l’ordre du jour: la question de l’immatriculation de nos terres et le contrat qui lie notre village à la société HEVECAM. Les gendarmes nous ont arrêtés à 5h ce matin, sans nous dire le motif», indique Sa Majesté Jeannot Mebale, chef de 3e degré de Bissiang.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le véritable problème serait que les populations ont destitué le sénateur de son titre de représentant «autoproclamé» de leur village dans le contrat les liant à HEVECAM et s’apprêtaient à marcher vers la préfecture de Kribi, pour dénoncer l’arrêt des immatriculations de leurs terres initiées par le sénateur, souligne LNE. Une source à la préfecture parle plutôt d’une autre affaire. «Après la vague des arrestations sur la gestion des indemnisations, le ministre des domaines a signé un arrêté interdisant les immatriculations des terrains dans tout le département de l’Océan. Donc il ne s’agit pas d’une affaire de M. Mba Mba…», a laissé entendre ce responsable de la préfecture resté anonyme.

Sources : Cameroon Infos

►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Proposez un article a la rédaction ► ici 

Populaires cette semaine

To Top