Autres'sports

Jeux paralympiques: Le Cameroun présent à Rio avec un seul athlète

Christian_Gobe_jeux_paralympiques_athlète

4022 athlètes handicapés venus de 161 pays sont au rendez-vous. À 39 ans, Christian Gobé est l’unique athlète des handisports à représenter le Cameroun. Après les Jeux Olympiques, la ville de Rio au Brésil accueille les Jeux paralympiques dès ce mercredi. La compétition qui s’ouvre s’achèvera le 18 septembre prochain. Contrairement aux Jeux Olympiques où le Cameroun était représenté par 24 athlètes dans quatre disciplines, les Jeux paralympiques verront la participation d’un seul Camerounais. Il s’agit de Christian Gobe. Basé en Suisse depuis 2000, il est spécialiste des courses de 100 et 200 m, des lancers de poids, de disque et de javelot. C’est au lancer de (F54/55) qu’il va concourir pour le Cameroun.

Dans son édition du 7 septembre 2016, Cameroon Tribune, le quotidien national, dresse le portrait de celui qui représentera le Vert-Rouge-Faune à Rio: « «Brisé» par la poliomyélite et cloué dans un fauteuil depuis l’âge de 4 ans, l’homme a su faire de son handicap un tremplin. Sur son chemin, de l’engagement et des lauriers. Médaillé d’or aux Jeux africains (lancer de poids) il est également médaillé d’argent au Grand prix d’athlétisme IPC à Dubaï en 2014. Les Jeux paralympiques de Londres en 2012 étaient plus un test. Avec l’expérience acquise en Grande-Bretagne, il compte relever des challenges personnels et sportifs à la force des poignets, à coups d’encouragements et de persévérance».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Au Cameroun, il n’y a pas de moyens financiers pour accompagner les athlètes handicapés. Mais, pour participer aux compétitions, financer ses programmes et acheter du matériel de pointes pour se maintenir au top, «Christian Gobe compte sur son sponsor», indique Cameroon Tribune. C’est dans Bootcamp qu’il s’est entraîné, façon commando, au milieu d’athlètes. Il a bénéficié d’un travail complet suscitant motivation et efficacité. Durant la période de préparation, il s’est donné à fond, il a appris à repousser ses limites, apprend-on.

À Rio, Christian Gobe sera encouragé par le président du Comité national paralympique camerounais, Jean Jacques Ndoudoumou. Ce dernier a quitté le Cameroun lundi dernier, à la tête d’une délégation de six membres, indique le quotidien national. Christian Gobe, quant à lui, donnera tout pour marquer son passage à ces jeux paralympiques. Car, pour lui, «le sport est une manière de transcender le handicap à travers la performance et de valoriser l’effort par les résultats».

Otric NGON

Populaires cette semaine

To Top