Features

Ebolowa: Opérée dans le noir, elle meurt

Ebolowa-Opérée

Paul Ramzès Zang, infirmier chef du centre de santé de l’Eglise adventiste du septième jour d’ Ebolowa-si 2, a été attendu à la brigade de gendarmerie d’ Ebolowa, [ce] lundi, 1er février 2016. Le praticien doit répondre du décès d’une femme enceinte, survenu samedi, 30 janvier 2016, dans la structure sanitaire où il exerce.

En effet, du jeudi, 28 janvier au dimanche, 31 janvier 2016, la ville d’ Ebolowa était plongée dans le noir. Samedi, 30 janvier 2016, Paul Ramzès Zang, infirmier chef, a tout de même pris le risque d’opérer une femme enceinte sous une lampe torche.

La femme enceinte a rendu l’âme pendant l’opération qui s’est déroulée dans de telles conditions.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les autorités se sont saisies de l’affaire et l’infirmier qui n’en est pas à sa première bavure a été mis en examen par la gendarmerie.

Par le passé, plusieurs personnes ont trouvé la mort dans des conditions tout aussi suspectes dans cette structure sanitaire.

La délégation régionale de la Santé publique du Sud s’était contentée de déconseiller aux populations d’aller se faire soigner dans ce centre de santé, qui, du reste, ne dispose ni de plateau technique, ni de compétences capables de pratiquer certains soins sur les patients.

J.E

Populaires cette semaine

To Top