Economie

Cameroun : Les taxes d’aéroport incluses dans les billets d’avion

Cameroun_aeroport_douala_Transports_Aériens_passagers

Dès le 1er mars prochain au Cameroun, les taxes aéroportuaires seront incluses dans les billets d’avion. Pour pouvoir mobiliser les recettes conformément à la loi de finance exercice 2015, le Cameroun a prévu des mécanismes de collecte des taxes et impôts.

Ainsi les régies de recouvrement de la taxe d’aéroport seront totalement démantelées, pour laisser la responsabilité aux compagnies qui incluront dans les prix des billets d’avion la taxe d’aéroport, a-t-on appris auprès de la direction générale des impôts, information confirmée par les compagnies aérienne qui desservent le Cameroun. L’entrée en vigueur de cette mesure fait partie des nouveaux arsenaux contenus dans la réforme de collecte du droit de timbre d’aéroport, consacrée par la Loi de finances 2015 et qui devrait être applicable depuis le 1er janvier dernier.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Avant la date butoir du 1er mars 2015, les régies du timbre de la direction générale des impôts continueront à percevoir ces droits, c’est l’accord sur lequel se sont convenues les différentes parties impliquées. Une période transitoire de deux mois, qui couvre les mois de janvier et de février a été accordée suite à la prise de cette décision. L’application immédiate de cette disposition, s’est toutefois heurtée au fait que plusieurs passagers avaient déjà acquis leurs billets d’avion pour janvier et février n’incluant pas cette taxe a fait noter la direction générale des impôts. La nouvelle taxe qui sera imposée directement sur les billets d’avions est de 10.000 FCFA.

La nouvelle mesure vise donc à sécuriser les recettes de l’Etat et n’aura aucun impact sur le rendement des compagnies aériennes, soutiennent les autorités camerounaises. L’inclusion dans le coût des billets d’avion de ces taxes d’aéroport, facilitera les procédures d’embarquement des compagnies, indique la société Aéroports du Cameroun (ADC), qui est responsable de la gestion de ces espaces. L’ADC en ce qui la concerne va percevoir directement ces taxes desdites compagnies opérant au Cameroun.

Kayi Lawson

Populaires cette semaine

To Top