Features

Journées Découverte Emplois: 154 candidats ont été retenus

FNE-chercheurs-Journées-Découverte-Emplois

Selon Jacques Ledoux Etonde, Directeur Régional du Fonds National de l’Emploi de Yaoundé, certains jeunes ont déjà signé des contrats. Le Fonds National de l’Emploi (FNE) a ouvert ses portes aux camerounais chercheurs d’emploi de toutes les régions. Il était question durant 3 jours, notamment du 8 au 10 février 2015, de donner l’opportunité aux jeunes de s’intégrer facilement dans le monde du travail. Ce nouveau concept de journées découvertes emploi a été mis en place à l’occasion du cinquantenaire de la jeunesse, et se veut désormais un rendez-vous annuel.

D’après Jacques Ledoux Etonde, directeur régional du FNE de Yaoundé, les journées découvertes emploi (JDE) servent tout d’abord à expliquer au public camerounais en quoi consiste exactement le travail du FNE. «Nous avons ouvert nos portes pour présenter ce que nous faisons. Pour présenter notre offre de service, le cycle de traitement des dossiers des demandeurs d’emploi, pour les transformer en véritables chercheurs d’emploi. C’est le leitmotiv de ces journées, car les gens qui viennent nous rendre visite nous disent qu’ils ne connaissent pas bien la maison, mais aujourd’hui, ils comprennent mieux», souligne-t-il dans une interview accordée au Quotidien Emergence paru ce vendredi 12 février 2016.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le FNE est passé du concept de Semaine emploi jeune (SEJ) aux JDE. «La semaine de l’emploi rentrait dans le cadre de la semaine de la jeunesse. Elle ne touchait pas véritablement nos cibles et beaucoup de demandeurs d’emploi n’étaient pas intéressés. Ils disaient être réservée aux lycéens», affirme le directeur régional, qui ajoute que cette année, en introduisant une bourse de l’emploi, des demandeurs et des employeurs ont pu se rencontrer et «il y a des contrats qui ont déjà été signés».

D’après les chiffres du FNE, les JDE ont accueilli près de 12000 personnes, 266 personnes sont sensées trouver du travail et 154 candidats ont été retenus. Pour le directeur régional de Yaoundé, «c’est une chose positive». Tout est parti pour que la prochaine fois, la communication soit plus intense et que le chiffres aillent croissants.

Géraldine IVAHA

Populaires cette semaine

To Top