Features

Cameroun – Infrastructures: L’autoroute Douala-Yaoundé à nouveau bloquée

Tronçon-Autoroute - Yaoundé-Nsimalen

Le spectacle est des plus apostrophants! Aucun engin de l’entreprise chinoise en charge de la réalisation de l’infrastructure n’a possibilité de circuler entre PK 10 et PK 20. Depuis lundi dernier les populations riveraines de l’arrondissement de Lobo revendiquent le paiement de leurs indemnités. 

Le quotidien Cameroun Tribune n° 10991/7190 revèle à ce sujet les propos de Nkoa Ndzana, un de leur porte-parole qui s’exprime: «Après notre grève en juillet dernier, nous avons fait des requêtes. Une semaine après, nous avons rencontrés les élites du département afin que, dans un délai d’un mois, c’est à dire à la date de la dernière rentrée scolaire, nous soyons indemnisés. Toujours rien. Nous avons décidé de revenir en route» souligne t-il. D’après lui, les populations attendaient leurs indemnisations depuis février 2015.

A cause de cet acte des riverains, l’entreprise chinoise semble très embêtée. une source déclare d’ailleurs que: «Beaucoup de personnel et de matériel sont immobilisés. Cette période est très importante parce que la saison sèche marque la reprise des travaux suite à leur arrêt en saison des pluies. Le matériel est disponible. Une semaine sans travaux représente une grosse perte.» explique t-elle.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

N’ayant d’autre choix que de se rapprocher des populations installées au niveau des barricades pour entamer un dialogue, le Préfet de la Lékié, Patrick Simou Kamsu  tient à préciser que: «Il y’a eu des couacs dans le processus d’indemnisation, comme le recompte des personnes à dédommager. Mais les populations n’ont rien voulu savoir et ont souhaité être toutes payées au même moment». Le Préfet poursuit en disant que: «Les fonds sont généralement versés avant l’entame des travaux. Mais les populations ont été déguerpis avant l’indemnisation, ce qui rend le problème plus profond». Il a d’ailleurs rencontré à cet effet le Ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires Foncières(Mindcaf) è ce sujet. Encore sur la table de l’autorité compétente pour étude, aucune date d’indemnisation n’est encore définie. Les populations seront informées au moment opportun, conclut le quotidien.

Sources : Cameroon-Info.Net HeadLines

Populaires cette semaine

To Top