Features

Guerre contre Boko Haram: Trois soldats camerounais tués dans l’Extrême-Nord

boko-haram-instabilité-autorités-Tolkomari

Ils sont tombés dans une embuscade tendue par le groupe terroriste Boko Haram mardi 19 avril 2016. D’après des sources militaires, trois soldats camerounais sont tombés au front dans le cadre de la lutte contre la secte terroriste Boko Haram, dans la nuit du lundi 18 avril 2016 près de la localité de Zigagué, dans la région de l’Extrême-Nord. Selon les déclarations d’un commandant de l’armée camerounais publiées sur le site afrik.com, 5 soldats sont blessés et un véhicule de l’armée camerounaise a été incendié.

Selon la même source, un détachement de l’armée a été mis en route pour renforcer le convoi attaqué. «Au Nigéria aussi, le groupe terroriste a attaqué des positions de l’armée dans le Nord-Est du pays. L’information est portée à l’intention de l’opinion par le porte-parole de l’armée nigériane, le Colonel Sani Usman», peut-on lire dans Le Messager paru ce mercredi 20 avril 2016. Bien qu’il soit affaibli, nous apprend le journal, le groupe terroriste Boko Haram «conserve une grande capacité de nuisance avec ses attaques-surprises perpétrées par des kamikazes».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Boko Haram est un mouvement insurrectionnel et terroriste d’idéologie djihadiste, originaire du Nord-Est du Nigeria fondé par Mohamed Yusuf en 2002, et parfois qualifié de secte, prônant un islam radical. Le mouvement a d’abord revendiqué une affiliation aux talibans afghans, avant de s’associer aux thèses djihadistes d’Al-Qaïda et de l’État islamique. Depuis la mort de Mohamed Yusuf en 2009, son leader est Abubakar Shekau.

Le 7 mars 2015, Boko Haram prête allégeance à l’État islamique, ce que ce dernier reconnaît officiellement cinq jours plus tard. Le mouvement est à l’origine de nombreux massacres, attentats et enlèvements à l’encontre de populations civiles de toutes confessions, au Nigéria, mais aussi au Cameroun. Il est responsable de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité et est classé comme organisation terroriste par le Conseil de sécurité des Nations unies le 22 mai 2014.

Géraldine IVAHA

Populaires cette semaine

To Top