Features

Football: Gaëlle Enganamouit victime de racisme en Allemagne

Gaëlle-Enganamouit-victime-de-racisme-en-Allemagne

Elle a été insultée au cours d’un match qui s’est joué en Allemagne le 30 mars 2016. Le ballon d’or africain du football féminin, Gaëlle Enganamouit a été victime de propos racistes le 30 mars 2016, au cours d’un match de la Champion’s League  europeenne féminine en Allemagne. 

Le Quotidien Emergence du 4 avril 2016 la compare à Samuel Eto’o Fils, son double masculin. «C’est après avoir causé pas mal de problèmes aux joueuses locales que l’internationale camerounaise a été victime au cours de cette rencontre d’insultes racistes véhiculés par un chant que les supporters ont entonné pendant le match. Une situation qui a d’ailleurs poussé l’arbitre à interrompre brièvement le jeu au cours de la deuxième mi-temps», peut-on lire dans le journal.

Une enquête a été ouverte par l’Union Européenne de Football Association (UEFA), pour punir cet écart de comportement. «Des procédures disciplinaires ont été ouvertes en ce qui concerne le match des quarts de finale de la Ligue féminine des Champions entre le FC Francfort et le FC Rosengard, joué le 30 mars 2016 en Allemagne», a-t-on fait savoir. Le club allemand va devoir rendre compte du comportement regrettable de ses supporters à la Commission d’Ethique et de Discipline de l’UEFA, le 5 avril 2016.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Gaëlle Enganamouit ne s’est pas laissée distraire par ces chants, nous apprend-on. Elle est allée jusqu’au bout du match sans perdre sa concentration. Son club a perdu 4-5 lors de la séance des tirs au but. Gaëlle Enganamouit est une joueuse camerounaise de football, qui a été détectée à 11 ans et qui a fait ses premiers pas au Tonnerre Kalara Club. Puis transférée au Lorema de Yaoundé en 2004. Elle rejoint en 2012 le club serbe du ZFK Spartak Subotica avec lequel elle remporte le doublé Coupe-Championnat et connaît une première participation à la Ligue des Champions féminine de l’UEFA. En 2014, elle rejoint la Suède et l’Eskilstuna United DFF.

Lors de la Coupe du Monde féminine de football 2015, lors du premier match de groupe le 8 juin, elle inscrit son premier triplé sous les couleurs de la sélection nationale, qui joue contre l’Équateur. Son premier match de l’histoire de la compétition. Elle reçoit le titre de soulier d’or du championnat suédois et meilleure joueuse africaine de l’année 2015. Elle évolue depuis 2016 au FC Rosengard.

Géraldine IVAHA

Populaires cette semaine

To Top