Features

Fichier solde de l’Etat: Environ 3200 fonctionnaires privés de leurs salaires du mois de Mars

fonctionnaires-marchés-publics-minfi-ministère-finances-Équipements-créanciers-Cameroun

Environ 3200 agents publics ont vu leurs salaires suspendus au mois de mars derniers. Selon notre source au Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative (MINFOPRA), ce qui fait problème est que: «ces personnels ne sont rattachés à aucune administration. Au départ, ils étaient 10 000, invités par le MINFOPRA pour clarifier leur situation. Faute de quoi leurs salaires seront suspendus. Les contractuels qui ne se sont pas manifestés ont été suspendus en fin février et cette fois, c’est au tour des fonctionnaires», lit-on dans les colonnes du Quotidien gouvernemental, Cameroon Tribune, en kiosque mardi 5 Avril 2016.

 En Août 2015, le MINFOPRA a publié des listes de contractuels et fonctionnaires  pris en solde mais «restant non-reconnus par les différentes administrations». Le Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Michel Ange Angouing les invitait alors à déposer certains documents «auprès de leur hiérarchie directe qui se chargera de les acheminer auprès de la direction en charge de la gestion des ressources humaines de leurs Ministères utilisateurs». Il s’agit de l’acte de recrutement ou d’intégration à la fonction publique, d’un certificat de prise de service au poste actuel et d’une attestation de présence effective datant de moins de trois mois.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

«En date du 12 novembre 2015, le Ministre a procédé à un rappel, publiant à nouveau la liste de ceux qui n’avaient toujours pas procédé à la mise à jour de leurs dossiers. Il leur avait alors accordé de nouveau trois mois pour se conformer. Un délai passé en février dernier», précise Cameroon Tribune. Depuis le 4 Avril 2016, ils sont nombreux à prendre d’assaut le Ministère des Finances (MINFI) pour réclamation.

Sur place, «nous les refoulons vers le MINFOPRA qui est à l’origine de la demande d’interruption de paie, que nous avons juste exécutée», précise un responsable, qui indique par ailleurs que «tous ceux qui viennent pour la reprise en solde sont réorientés vers leurs administrations utilisatrices. C’est là-bas qu’ils doivent déposer leurs demandes et clarifier leur situation».

Une fois les demandes de clarification reçues, elles doivent être étudiées. Ensuite, il faudrait que le MINFOPRA saisisse à nouveau le MINFI pour que la reprise en solde soit effective. Ça peut prendre des semaines, apprend-on.

Onana N. Aaron

Populaires cette semaine

To Top