Features

Cameroun : emeutes à la prison centrale de Garoua ce Dimanche

Marche_Garoua_Nord_Cameroon

Le manque d’eau potable, les morts en série des pensionnaires et la surpopulation sont les causes de la mutinerie a la prison de Garoua de ce dimanche qui a fait plusieurs blessés chez les pensionnaires.

La ville de Garoua vit un dimanche de rameaux particulier. Les autorités de la ville ont été obligées d’abandonner leurs différents cultes pour se rendre à la prison centrale de Garoua ce dimanche 29 Mars 2015 matin où les prisonniers étaient déterminés à casser les portes. Les pensionnaires de la prison centrale de Garoua ont lancé un mouvement de grève tôt ce dimanche et ont demandé que les portes de la prison soient ouvertes.

Selon les sources proches de la prison centrale de Garoua, un prisonnier mis à la cellule disciplinaire de la prison où il y avait déjà 21 autres camarades a rendu l’âme samedi soir suite à un étouffement. Cette cellule qui était prévue pour contenir 4 à 5 personnes est devenue le haut lieu de la torture.

Les autres prisonniers ont profité de cette goute d’eau de plus pour exprimer leur ras-le-bol. Les prisonniers ont demandé que les portes de la prison leur soient ouvertes pour qu’ils se libèrent.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les prisonniers tous ensemble ont fait bouger les portails pour partir de la prison centrale de Garoua qu’ils prennent pour l’enfer. Selon les détenus rencontrés ce matin, la prison de Garoua qui a été construite pour accueillir 500 pensionnaires, héberge à ce jour plus de 1700 prisonniers. La canicule de Février et Mars a déjà fait plusieurs morts dans ce pénitencier. Le manque d’eau potable dans la prison en ce moment où il fait près de 45 ° est une route qui mène les pensionnaires doucement vers la mort.

Le gouverneur de la région du Nord qui s’est rendu à la prison vers midi a demandé aux prisonniers de prendre leur mal en patience car leurs doléances seront gérées dans l’urgence. Avant de tenir une réunion de crise en début d’après midi, le gouverneur a acheté plusieurs palettes d’eau minérale qu’il a envoyées aux détenus. La tension est restée vive tout au long de la journée de dimanche et toutes les forces de défense et forces de maintien de l’ordre de la région telles que le Bir, Gpign, Esir, Gmi ont quadrillé la prison centrale en attendant que le calme y revienne définitivement.

Peter KUM

Populaires cette semaine

To Top