Features

Cameroun – Electricité: Une centrale thermique à gaz annoncée à Edéa

Cameroun-centrale-thermique-à-gaz

Le projet porté par la Green Energy Norway Cameroon (Grenor SA), une association de privés camerounais et norvégiens, vise à produire entre 150 à 300 MW d’énergie dans les six prochains mois.

L’offre en énergie électrique pourrait bientôt s’accroître. En effet, une association de privés camerounais et norvégiens, regroupés au sein de la Grenor SA, envisage d’investir 109 milliards de F CFA dans la construction d’une centrale thermique dans la ville d’Edéa, Chef-lieu du département de la Sanaga maritime, région du Littoral.

Dans son édition du lundi 21 septembre 2015, le quotidien à capitaux publics, Cameroon Tribune, indique que Grenor SA fait partie de la dernière cuvée de six entreprises à signer des conventions avec le gouvernement pour bénéficier de la loi du 18 avril 2013, relative aux incitations à l’investissement privé au Cameroun. C’était jeudi 17 septembre dernier au ministère des Mines, de l’industrie et du développement technologique. Le journal souligne que le ministre Emmabuel Bondé s’est particulièrement réjouit du gros investissement de la Grenor S.A, qui compte, par ailleurs, créer 1114 emplois directs.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Polycarpe Banlog, administrateur directeur général de la structure, a indiqué dans les colonnes de Cameroon Tribune que « nous sommes prêts depuis plus d’un an. Maintenant que la convention est signée, nous allons voyager immédiatement pour commencer à embarquer les centrales thermiques vers le Cameroun. Elles sont déjà acquises. La seule difficulté que nous avons encore c’est au niveau de la disponibilité du gaz naturel que nous utiliserons comme combustible. Mais ce sera résolu immédiatement ».

L’énergie thermique semble être la solution d’urgence adoptée par le gouvernement camerounais sur le court terme pour résorber le déficit énergétique du pays. C’est dans ce cadre qu’a été mis sur pieds le programme thermique d’urgence (PTU) initié en 2009 et opérationnel depuis janvier 2012. Ce programme a permis la mise en place de quatre centrales installées dans les villes de Yaoundé (60 MW), Bamenda (20 MW), Mbalmayo (10 MW) et Ebolowa (10 MW).

L’entreprise AES Sonel avait en son temps construit la centrale thermique à gaz de Kribi (216 MW), au travers de sa filiale Kribi Power Development Company (KPDC), et la centrale thermique de Yassa-Dibamba (86 MW), via la la Dibamba Power Development Company (DPDC). Son successeur, Eneo Cameroon SA, a récemment céder ses actions au consortium contrôlé par le fonds norvégien Nordfund et l’institution de financement britannique Commonwealth Development Corporation.

Onana N. Aaron

Populaires cette semaine

To Top