Features

Le Ministre des Enseignements Secondaires Ernest Ngalle Bibehe refuse les pots de vin de certains collaborateurs

Enseignements-Ernest-Ngalle-Bibehe-Massena-minese

Selon le journal l’Epervier, le Ministre des Enseignements Secondaires «aurait reçu l’enveloppe de «bienvenue» d’un collectif de proviseurs.

Ernest Ngalle Bibehe Massena le Ministre des Enseignements Secondaires (MINESEC) a refusé de se laisser avoir par l’enveloppe de «bienvenue» d’un collectif de proviseurs. Alors que nous sommes en pleine rentrée scolaire, le journal fait savoir que les dirigeants des établissements scolaires ont perdu le sommeil. Car depuis l’arrivée du nouveau Ministre, de plus en plus de changements s’opèrent. «Le grand changement concerne les proviseurs des lycées à grands effectifs. La commercialisation des places va cesser. Les proviseurs en tort seront immédiatement relevés de leurs fonctions sans autre forme de procès», précise le journal.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Il faut noter que Ernest Ngalle Bibehe Massena a été nommé le 15 décembre 2015 au Ministère des Enseignements Secondaires. Depuis, le patron du MINESEC, impose une nouvelle forme de gouvernance dans son département ministériel. «Ngalle Bibehe a d’abord retiré quelques pouvoirs à certains délégués régionaux. Ces derniers n’ont plus, par exemple, le droit d’affecter les enseignants de leur cercle de compétences», écrit l’Epervier.

Bref rappel sur l’histoire. Entre 2004 et 2015, on notait que les établissements d’Enseignements Secondaires ressemblaient à des centres commerciaux. La classe de 6ème dans les lycées et collèges faisait l’objet d’une mafia qui pouvait rapporter une somme de 40 milliards de francs cfa à un proviseur, à raison de 100 000 francs cfa  la place.

Liliane J. Ndangue

Populaires cette semaine

To Top