Features

Cameroun – Edéa: Une pépinière d’entreprises en gestation

27
11 bâtiments (R+1), notamment composés d’un incubateur d’entreprises, d’un centre de formation et d’une pépinière d’entreprises. Voilà l’ensemble, dont la première pierre a été posée ce mercredi 29 janvier à Edéa par le Ministre des Petites et moyennes Entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Laurent Serge Etoundi Ngoa. D’une superficie totale de six hectares, la pépinière sera un des maillons du technopole annoncé par les pouvoirs publics dans la «Ville lumière».Précision du Minpmeesa, il s’agira d’un lieu d’accueil et d’hébergement, proposant, entre autres choses, un accompagnement et un suivi pendant les phases de création et de démarrage de l’entreprise hébergée. «La pépinière offre donc aux créateurs d’entreprises en phase de démarrage un environnement privilégié», selon le Ministre Etoundi Ngoa.

Ceux-ci pourront par exemple, bénéficier d’aide en matière de gestion, de finance, de mise en réseau, etc.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Particularité de cette pépinière que ses promoteurs veulent de référence, elle comprend un incubateur d’entreprises. Lequel va accueillir les porteurs de projet en les aidant à faire mûrir leurs idées, à clarifier leurs projets, «à aborder sereinement toutes les étapes de la création d’entreprise jusqu’à son développement», indique le Minpmeesa. Au sein de cet incubateur en outre, un centre de formation où seront organisés des cycles de l’intention des entrepreneurs.

Le projet, cela va sans dire, est bien accueilli dans la ville, qui n’est pas épargnée par les soucis liés à l’emploi, notamment l’emploi jeune. «La finalité de la pépinière est de développer l’emploi local, d’aider à créer et surtout à pérenniser les jeunes entreprises», indiquera Etoundi Ngoa dans son propos de circonstance. On espère donc voir l’entité promouvoir l’esprit d’entreprise et aider les jeunes structures à croître harmonieusement.

Les travaux pour la matérialisation de la pépinière d’entreprises d’Edéa sont étalés sur trois ans. Pour le premier exercice, une enveloppe de 12 milliard de F est prévue pour la construction et l’ameublement. Elle sera d’un milliard pour 2014-2015, et d’un milliard encore pour 2015-2016.


Alliance NYOBIA 

Populaires cette semaine

To Top