Features

Cameroun : Deux gendarmes saccagent un bar à Ngaounderé

Les maréchaux des logis-chefs Simon Pierre Edou Mbang et Issoa Tonga sont gardés à vue depuis le 5 janvier 2014 dans la cellule de la brigade de gendarmerie de Mbideng à Ngaoundéré. Ils seront prochainement transférés, selon des sources proches du dossier, au tribunal militaire de Garoua. C’est que le 5 janvier 2014, les deux gendarmes en fonction à l’Etat-major ont menacé armes au poing les clients d’un bar situé au carrefour Gabriel à Balladji II.

Aux environs de 8h 30, les deux gendarmes, l’un en tenue et l’autre en civil, ont fait irruption à «Paillote Bar». Ils demandent aux autres clients de quitter le bar. Selon des témoins, l’un d’eux aurait accusé un client d’appartenir à la Séléka avant de lui demander ironiquement de repartir dans son pays. Pour montrer tout son sérieux, le nommé Edou Mbang sort son pistolet automatique.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Pris de panique, les clients se bousculent vers de sortie. Les éléments des Esir, informés, débarquent aussitôt. Le commandant de la compagnie de gendarmerie, le commandant Nguélé, arrive lui aussi quelques minutes après. Les deux sous-officiers sont interpellés. Selon des informations glanées à la gendarmerie, le sieur Issoa Tonga était censé être de garde au domicile d’Alhadj Mohamadou Abbo Ousmanou.

Pour le commandant de compagnie, Nguélé, ces deux pandores vont devoir répondre de leurs actes devant le tribunal militaire de Garoua.

©  FRANCIS EBOA

Populaires cette semaine

To Top