Features

Cameroun – Côte d’Ivoire à quitte ou double

Côte-d’Ivoire-Cameroun

Le choc entre les Lions indomptables et les Eléphants dans le groupe D apparaît déjà comme l’un des sommets de cette CAN qui n’a pas produit jusqu’ici de véritable match de référence.

Il va opposer deux vieilles connaissances qui se vouent un respect mutuel sans trop l’avouer, mais qui entretiennent aussi une sorte de duel à distance, animées qu’elles sont par une sourde rivalité qui a des racines profondes. Qui ne se souvient pas de la retentissante victoire du 4 septembre 2005 à Abidjan (2-3) d’une flamboyante équipe du Cameroun lors des éliminatoires de la coupe du monde 2006 ? Une décennie plus tôt, en 1984, les Lions indomptables avaient leur toute première CAN en terre ivoirienne. Un « affront » jamais digéré à ce jour. C’est pour cela que les rencontres entre les deux sélections sont toujours considérées comme des finales avant la lettre. Sur le plan du palmarès, la performance des deux équipes n’a rien de commun. Le Cameroun est quadruple champion d’Afrique. La Côte d’Ivoire a quant à elle remporté son unique trophée en 1992. Voici 13 ans que les Eléphants rongent leurs freins pour revenir au sommet.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Elle a déjà disputé aussi trois demi-finales en 2006, 2008 et 2012. Une régularité qui se confirme au classement Fifa où ils devancent les Lions. Toutefois, ces derniers ont l’avantage psychologique de perdre rarement face aux pachydermes ivoiriens qu’ils ont battu (4-1), puis contraints au nul lors des éliminatoires. Il n’empêche qu’un match de phase finale est très différent de tout ce qui précède. Etant désormais dos au mur, chaque protagoniste cherchera à faire la décision, sans faux calculs d’épicier. Après la retraite de Drogba et la suspension de Gervinho, les Eléphants comptent sur des jeunes gladiateurs comme Serge Aurier, Wilfried Bony, Max Gradel ou Seydou Doumbia pour s’imposer. C’est surtout l’occasion pour une des générations les plus talentueuses de ces dernières années d’enfin confirmer.

Mais Stéphane Mbia et ses coéquipiers ne l’entendent pas de cette oreille. Très critiqué pour certains choix, Volker Finke pourrait revoir son dispositif tactique et apporter quelques changements dans l’effectif. L’enjeu est connu : tout résultat autre que la victoire pourrait être fatal aux équipes qui veulent éviter l’épreuve du tirage au sort.

Jean Marie NZEKOUE

Populaires cette semaine

To Top