Warning: getimagesize(/home/thierryk/www/wp-content/uploads/2013/10/4vhcev.png): failed to open stream: No such file or directory in /home/thierryk/www/wp-content/plugins/mashsharer/includes/header-meta-tags.php on line 270
Mboa'Actu

Cameroun – Contrefaçon: Plus de 250 milliards de FCFA de pertes chaque année

Selon une étude réalisée par le Ministère des Mines, de l’Industrie et du développement technologique dans les 10 régions du pays, à travers la mission d’investigation des réseaux et foyers de contrefaçon, la contrefaçon touche tous les secteurs de l’industrie locale.

Textile, alcools et liqueurs, agroalimentaire, pièces de rechange de véhicules, produits et œuvres culturels, produits pharmaceutiques, cosmétique etc. Mais, suivant l’enquête, les secteurs les plus touchés sont l’industrie agroalimentaire avec un taux de produits contrefaits de 18,13%, la cosmétique près de 18% et le secteur agroalimentaire plus de 15%. «Sans économie saine, dépouillée de filouterie commerciale, le développement n’est pas possible», a indiqué Emmanuel Bonde, Ministre des Mines, de l’Industrie et du développement technologique hier au cours du lancement de la semaine nationale de lutte contre la contrefaçon.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

D’autres études menées auprès des entreprises par des groupements patronaux, le Gicam en l’occurrence, permettent de se rendre compte que sur un échantillon de 15 entreprises, les effets cumulés de la contrefaçon, de la contrebande et du commerce illicite causent chaque année des pertes de 185 milliards de FCFA en termes de chiffre d’affaires. Pour ce qui est des recettes fiscales et douanières, la perte s’établit à 70 milliards de FCFA tandis que plus de 200 emplois s’évaporent chaque année. Entre 2001 et 2006, une autre enquête a permis de relever que les pratiques anticoncurrentielles connexes à ce fléau économique ont conduit 3000 personnes à la perte de leur emploi et un manque à gagner de 40 milliards de FCFA aux entreprises.

Face à cet impact socio-économique, le Ministère des Mines et de l’Industrie sensibilise les acteurs économiques sur les dangers que représente la contrefaçon pour la survie des entreprises, la sécurité des consommateurs, l’emploi, ou encore les recettes fiscales, afin de baliser les perspectives de la stratégie de lutte contre ce crime économique.

Mutations

Populaires cette semaine

To Top