Mboa'Actu

Cameroun: Cinq présumés sorciers appréhendés à Pitoa

Ils ont été dénoncés lundi dernier auprès des forces de maintien de l’ordre par 140 victimes de transes.

 Ambiance conflictuelle lundi dernier à Pitoa, localité située à une quinzaine de km de Garoua. Tôt le matin, l’esplanade de la brigade de gendarmerie de cette localité a été envahie par une foule en furie. Constituée en grande partie de présumées victimes de transe (140 environ), voulaient en découdre avec cinq individus appréhendés quelques instants plus tôt. Le préfet de la Bénoué, Mamoudou Haman, est descendu sur les lieux pour s’enquérir de la situation. Selon les informations recueillies auprès du commandant de la compagnie de gendarmerie de Garoua, le capitaine Emmanuel Nsom Ndi, les cinq personnes dont trois femmes, sont accusés de pratique de sorcellerie.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

En effet, la localité Wafango, située dans l’arrondissement de Pitoa, vit depuis quelques jours un phénomène étrange. Des élèves et écoliers de cette localité sont fréquemment victimes du phénomène de transes. Les victimes citent les noms des cinq individus appréhendés par les forces de maintien de l’ordre. C’est ainsi qu’avec l’appui des autorités administratives et traditionnelles de la localité, les suspects ont été soumis aux méthodes usuelles de délivrance. Suite à ces différentes pratiques traditionnelles, les victimes ont quitté les locaux de la brigade de gendarmerie de Pitoa, où ils avaient élu domicile. Selon le capitaine Emmanuel Nsom Ndi, les mis en cause sont actuellement gardés à vue dans un lieu sûr en attendant leur imminent transfert devant les juridictions compétentes. Pour rappel, il y a de cela un mois environ, un vieillard de 70 ans avait été déféré devant les juridictions pour les mêmes chefs d’accusation.

Source: DIKWE FODAMBELE | Cameroon Tribune

Populaires cette semaine

To Top