Features

Cameroun: Une cache d’armes de Boko Haram découverte

Boko-Haram-Armes

Village Walassa, non loin de Kolofata, les membres du comité de vigilance d’Ouro-Dolé sont tombés, le 21 mai dernier, sur un précieux colis : 03 fusils d’assaut AK 47, l’arme de prédilection des terroristes dans le monde. Bien dissimulées dans une cachette, cette précaution n’a pas suffi pour tromper la vigilance de ces hommes qui se dévouent nuit et jour pour la sécurité des populations.

Les armes ont aussitôt été remises aux forces de défense et de sécurité. Dans la nuit du 21 mai 2016, ce sont leurs camarades de Bla Mbedé, bourgade située dans les environs de Kolofata, qui ont mis la main sur le dénommé Koif, habitant du village Tagawa. Celui-ci, selon diverses sources, ravitaillait Boko Haram en carburant.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les comités de vigilance sont d’autant plus sur leurs gardes que la secte terroriste reste toujours nuisible malgré les coups qu’elle reçoit. Elle a ainsi lancé une petite opération à Kerawa, la même nuit du 21 mai 2016, avant d’être repoussée. Néanmoins, le nommé Madou Ingini, 65 ans, a été blessé à son domicile par les assaillants.

De même, dans la nuit du 20 mai 2016, 05 de ses membres se sont infiltrés à Kafouaram et ont égorgé un pêcheur, Gogori et blessé son compagnon, Idrissa Raman. Dans le Mayo-Tsanaga, ce sont 09 civils qui ont été tués, 02 personnes enlevées, 39 cases incendiées et 40 têtes de boeufs emportées à Idoua, dans une attaque de Boko Haram.

© Source : L´Oeil Du Sahel

Populaires cette semaine

To Top