Economie

Cameroun – BICEC: Des clients victimes d’arnaque à la carte bancaire

BICEC-825x510

D’importantes sommes d’argent ont été débitées de leurs comptes, alors qu’ils n’ont effectué aucun retrait.La Bicec est une fois de plus devant les feux de la rampe. Cette fois-ci, c’est une histoire d’extorsion de fonds qui secoue cette institution bancaire. Plusieurs clients de la banque se plaignent d’avoir été victime d’arnaque. C’est le cas de Renaud qui a vu son compte être délesté d’une importante somme d’argent, la semaine dernière. «Le weekend dernier, en matinée, alors que j’étais encore chez moi, j’ai reçu une série de quatre messages dont la teneur était la même.

« Monsieur X. Débit de votre compte chèque de 300 000FCFA pour un retrait à Douala. Ce message m’a laissé sans voix. Je ne comprenais pas comment j’avais pu effectuer ces opérations tout en étant chez moi et ayant avec moi ma carte bancaire. Comment j’avais pu retirer de mon compte la somme de 1,2 million de FCFA en l’espace de 4 minutes sans avoir bougé. Car, ces messages qui arrivaient avec une minute d’écart chacun m’informaient que j’avais fait le retrait de 300 000 FCFA à chaque fois », raconte-t-il. Dépité face à cette situation, ce dernier s’est rendu immédiatement dans un guichet Bicec afin d’interroger son compte et essayer de faire un retrait. A peine a-t-il introduit sa carte bancaire dans le distributeur automatique que celle-ci a été immédiatement absorbée par l’appareil. Le lendemain, il est allé dans l’une des agences de la banque se plaindre et faire une requête afin qu’on lui restitue tout ce qui lui a été volé.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Pour l’instant, Renaud reste dans l’attente de la résolution de ce préjudice. « Actuellement, je n’ai plus accès à mon compte, et je souhaite que le préjudice soit réparé», explique-t-il. Il n’est d’ailleurs pas le seul dans cette situation. Plusieurs clients de la banque disent avoir été victimes de cette mésaventure. Et le phénomène semble être d’une ampleur importante. A en croire Renaud, son gestionnaire de compte lui a dit qu’il n’est pas le seul dans cette situation et qu’une enquête interne a été diligentée, afin de découvrir l’ampleur de la situation et voir si les auteurs de ces fraudes sont internes ou externes à la Bicec. Selon un responsable de la banque qui a requis l’anonymat, ces cas d’arnaques sont récurrents à la Bicec et la banque n’est d’ailleurs pas la seule exposée à cette situation. A l’en croire, ce sont des hackers qui sont à l’origine de ces cas de fraude. « Toutes les banques sont régulièrement victimes de ces cas de fraudes.

Et conscientes de cette situation, les manière permanente leur système de sécurité, afin de contrecarrer ces fraudeurs informatiques. Mais, ces fraudeurs également trouvent toujours le moyen de contourner le système de sécurité des banques. C’est donc une guerre permanente que nous menons avec les fraudeurs informatiques au niveau de la monétique », explique ce responsable de la Bicec. Selon ce dernier, les clients victimes de ce type de situation n’ont rien à craindre, car leur argent leur sera restitué dans les 48heures. « Une fois que vous êtes victime d’un cas de fraude, la mesure conservatoire veut que les victimes aient de nouvelles cartes avec de nouveaux codes.

Et, c’est la raison pour laquelle, la carte bancaire des clients est immédiatement bloquée et capturée par nos machines quand c’est utilisé ». Sans confirmer le cas actuel, ce responsable de la banque prie tout de même les victimes de rester confiantes car, elles seront remboursées. De même, il leur conseille de voir leur gestionnaire de compte pour la régularisation rapide de leur situation. « Les clients seront remboursés parce que la banque sait que c’est un cas de fraude », conclu-t-il. Cependant, plusieurs clients attendent toujours, plus de 48heures après d’être remboursés. Une autre situation qui va faire perdre beaucoup d’argent à la Bicec, à un moment où la banque a besoin de fonds pour combler le vide laissé par le détournement de 50 milliards de FCFA orchestré par certains de ses responsables, il y a quelques mois.

Sandrine Gaingne

Populaires cette semaine

To Top