Actu'Décalée

Cameroun : Best of des astuces utilisées pour distraire les fonds de l’Etat

FCFA-biellets-de-banque-PME-Boko-Haram

Ils sont nombreux et ne tarissent pas d’imagination en matière de distraction des fonds publics. The SPARK a répertorié les méthodes les plus courantes. Tour d’horizon.  

1. La Mercuriale
Un instrument confectionné par les ministères du Commerce et de 1’Economie et des Finances pour ruiner l’Etat. Un ordinateur coûte 5 millions au lieu de un million maximum sur le marché. Encore que ceux livrés sont quelques fois des 2ème mains. Attention c’est la chasse gardée des connaisseurs. C’est ici que le Ministre va manger intelligemment avec les fournisseurs qui sont en priorité des membres de famille, maîtresses ou maîtres servants, amis, bref la nouvelle cour de l’heureux élu. Le Premier Ministre et le Ministre des Finances ont trouvé la géniale idée de créer pour le 1er des présidents de commissions de passation de marché même dans sa cuisine. Pour le second, les contrôles financiers et agences comptables dans tous les ministères, les organismes publics, parapublics et autres. Jamais Premier Ministre au Cameroun n’a signé autant de nominations de responsables en charge de la passation des marchés. L’instruction est ferme et formelle.

Utilisez la mercuriale qui indique des prix 10 à 20 fois supérieurs à ceux du marché. A qui profitent les dividendes? Et si on identifiait les fournisseurs ? Comptes bancaires garnis à l’étranger, villas et châteaux achetés dans le monde entier. Ici au Cameroun, leur pays de transit, villas consues, meublées à coût de milliards, porcelaines de Limoges, salons Louis XVI, etc. Au village, accessible rien que par voiture 4 x 4 parce que les routes sont impraticables, même luxe. Mme arbore les sacs de chez Channel, Dior, Vuitton et chaussures des marques les plus huppés, sans oublier les diamants sur tous les doigts de la main, avec un regret que la main ne puisse avoir que 5 doigts. A chaque sortie, sa mise peut être évaluée à des millions. Mais pour certaines, remplir le chéquier est souvent une dure épreuve. Qu’importe. Mr, lui, découvre les délices des costumes de grands couturiers, chemises dernier cri, lunettes de chez Fred, Cartier et autres, cellulaires dernier cri, caleçons de quelle marque ? Cartes de crédit Golden, American Express, etc.

2. Les temporaires
Mes frères et soeurs du village dérangent, les autres qui sont jaloux de ma promotion aussi. Patron, la rubrique temporaire va régler leurs problèmes. Recrutement à coût de bras, des temporaires réels ou fictifs. Les pauvres sont utilisés à toutes les propres ou sales besognes pour un salaire hypothèque, dérisoire ou inexistant alors que sur le budget, les montants indiqués sont colossaux. La rubrique dépenses du personnel du budget de l’Etat lui croît, alors qu’il n’y a pas eu assez de recrutement à la fonction publique depuis plus de 20 ans. Il n’est pas inutile de rappeler que des décrets du Premier Ministre réglementent pourtant le travail temporaire au Cameroun mais sont foulés au pied. L’Etat lui-même ne respecte pas ses textes.

3. La presse
Elle dérange. Ces gens fouillent partout et peuvent m’empêcher de manger tranquillement. Patron en leur donnant tous nos communiqués de presse à publier moyennant paiement sur fonds de l’Etat, ils se tairont. C’est vrai. Certains ministères réussissent l’exploit d’acheter des éditions entières de journaux, en page de publicité. Cameroon Tribune, quotidien gouvernemental n’est pas en marge. Les Ministères éditent des publications de luxe, des agendas et autres gadgets pour justifier les sorties faramineuses d’argent. Créent même des journaux de luxe. Mais beaucoup de journalistes sont gourmands. Il leur faut plus que les pages de publicité. Donnez-leur les 4,9 millions (montant représentant le plafond d’engagement du Ministre), le compte sera bon. Dès que ces journalistes rencontrent le Ministre, il leur propose d’avoir une carte de contribuable. Je te donne les 4,9 millions même si tu ne livres rien. Si tu ne peux pas le faire toi-même, trouve un homme de main ou alors ta femme qui doit venir me voir.
On connaît la suite. Ça marche. La secrétaire du  Ministre devient le Régisseur à qui la presse fait la cour pour avoir les insertions publicitaires et les bons d’engagements. Toi tu as dit du mal de mon patron, tu n’auras rien. Pardon, pardon, je ne recommencerai pas. Quand à toi, le Ministre veut te voir. Ah bon! Oui, Où? Au bureau? A la maison? Le Ministre devient, à tu et à toi avec le journaliste. Tel dérange, voici ce qu’il a fait, ce n’est pas normal. Le journaliste non seulement chante les louages de son ami Ministre, pourtant roi de l’inefficacité et de l’inertie, mais dénigre, sur instructions de ce dernier, les autres frères, collègues ou concurrents. La loi camerounaise oblige pourtant tous les prestataires de service à passer par un Régisseur de publicité pour acheter les espaces publicitaires dans les journaux nationaux et étrangers. Il en est de même pour les magazines. Des milliards sont pourtant versés à des agences de publicité étrangères.4. Les nominations
Dès que le Ministre arrive. Patron, la secrétaire là était la maîtresse du précédent, ne travaille pas avec elle. Tel autre fait la magie. C’est l’occasion de placer les siens. Il faut nommer d’autres collaborateurs. Tous les autres étaient nuls. Tu peux nommer qui tu veux. Ma belle soeur est institutrice de l’art ménager à l’école primaire de son village. Je peux la nommer directeur dans mon ministère si technique? Bien sûr Patron. Le Premier Ministère est une passoire. Même si tes protégés n’ont aucun diplôme et n’ont pas le profil de poste, çà va passer. L’astuce est d’accepter de mettre dans les nominations, les protégés de certains hauts responsables du Premier Ministère et le tour est joué. Résultat, les enseignants ont déserté l’Education Nationale, les administrateurs de prison, la Justice, les maîtres d’Education physique, le sport, etc.5. Les Séminaires
Le Premier ministre a demandé en début d’année à tous les Ministres d’en diminuer le nombre. Lui-même en est à son x ième en un mois. Pour les autres, ça s’appelle réunions des responsables des services centraux et extérieurs. Formation en X ou Y. Visites des services extérieurs du Ministère en compagnie de tous les directeurs. Tout le monde doit manger non! Le service traiteur est facturé à coût de millions et confié à une personne de confiance si ce n’est l’épouse, la maîtresse, le maître servant, se sera un membre de la garde rapprochée. Toutes les dépenses y afférentes sont surfacturées. C’est du cash.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

6. Les voitures
C’est la priorité. Même en ville, de son domicile au bureau, on roule en VX. Celle que le prédécesseur a achetée n’est pas belle. Le budget en a prévu une autre. A l’achat, même s’il y a moins cher, il faut acheter au prix fort, moyennant commission en espèce ou en nature. Il peut manquer du papier, les infrastructures mais pas les voitures de luxe pour le Ministre et tous les hauts responsables.

7. Le carburant
C’est le meilleur moyen d’avoir les espèces puisqu’il est commandé, employé pour une infime partie, le reste converti en espèces. Nous, les gueux, quand on va voir un grand, il nous donne les bons de carburant. Le système est rodé. Les stations d’essence les récupèrent moyennant 10% de retenue. C’est-à-dire que si vous avez 100 000 F de bons d’essence, les stations d’essence vous remettent 90 000 F en espèces.8. La cour de l’heureux élu
Très souvent, vos vrais amis, amis intellectuellement compétents, membres de familles honnêtes, sont écartés au profit des charlatans, secrétaires particuliers et particulières, au détriment même des épouses légitimes. Même pour acheter le gaz chez vous, elles arrivent avec des grands sabots. Elles gèrent les patrons. Naturellement, mystiquement. Elles les tiennent. Les fréquentations de Mr le Ministre sont réduites aux pariats de la société qui jouent les indics, confidents, chercheurs de maîtresses, de “majo”, de sorciers, de renseignements, etc. Ils se disent introduits et tiennent désormais ceux à qui pourtant, l’Etat a donné la charge de gérer l’intérêt général. Bonjour la médiocrité dans le traitement des dossiers.9. Les associations
Jamais le Cameroun n’a connu autant d’associations en charge de tout et de rien. Les blancs disent faire confiance à la société civile. Pour avoir leur financement, il suffit d’avoir une association. Le rang de Ministre rassure. Je les rencontre dans les cocktails. Patron là bas même, tu peux avoir des centaines de milliers de F, importer ce que tu veux, faire des petites réalisations pour ceux qui dérangent au village. Vite fait, on crée l’association. Les sous-préfets et préfets, sous le regard complice du Ministère de l’Administration Territoriale, autorisent la tenue des réunions. Les Ministres collègues en charge des secteurs concernés inaugurent les petites réalisations s’il y en a même, le tour est joué. On importe les vieux lits, le matériel usagé qu’on revend sur les marchés. Bientôt les armes ! Alors que la loi relative aux associations interdit à celles-ci de recevoir les dons et legs à son article 11. Une loi sur les ONG a été promulguée en décembre 1999. Elle donne la possibilité aux associations de devenir ONG afin d’avoir les financements. A ce jour, seuls 30 associations Camerounaises sont passées ONG. Toutes les autres associations camerounaises travaillent dans l’illégalité quand elles acceptent le financement des tiers. Elles le font avec la complicité criarde de l’Etat et des bailleurs de fonds.

10. Les Présidents de Conseil d’Administration (PCA)
Il fait bon d’être en même temps Ministre et PCA. C’est possible si tu es avec « nous ». La société nourrit, habile, transporte le PCA. Même les frais de péage du PCA sont pris en charge par elle. Salaires faramineux, voitures, tous les avantages. Sont nommés membres des conseils d’administration, les fonctionnaires qui le sont déjà dans d’autres entreprises et pour certains, membres de plusieurs commissions rémunérées à coups de millions. On peut faire 3 conseils d’administration par jour dans certaines sociétés. C’est à coût de millions, les indemnités. En fin d’année, on se partage les primes de bilan même si la société bas de l’aile.

11. Les commissions
Elles sont créées à tour de bras et rémunérées à des millions. Monsieur le Ministre et les hauts cadres de la fonction publique doivent toujours y émarger. Un Président français gagne moin de 11.000 Euros par mois soient 6.650.000 F (six millions six cent cinquante mille francs). De quoi faire rire certains fonctionnaires camerounais et Directeurs généraux qui gagnent pour certains plus du double de ce salaire.

12. Les missions
No comment. Là c’est grave. On y va même à la fin des réunions et surtout à l’étranger et en délégation. Quelle valeur ajoutée pour le Cameroun? On va voir les enfants qui y sont et faire les courses. Au Cameroun, il faut être accompagné de tout un staff. C’est l’une des rubriques budgétaires qui s’épuise le plus vite.

13. Les Evacuations sanitaires
Même pour les maux de tête, on se fait évacuer dans les meilleures formations hospitalières à l’étranger. Cette rubrique n’a plus de limites de dépenses, pas de quotas. Aujourd’hui l’Etat doit plusieurs milliards à la France.

14. L’armée du salut
Dès qu’on est nommé, des queues interminables de mendiants normaux et En col blanc se constituent devant les domiciles. 500 F, 2.000 F. Voilà comment on gère le respect de la dignité humaine.

15. Doyen du corps diplomatique
Des grabataires passent plus de 20 ans en poste dans les représentations diplomatiques alors qu’elles sont le reflet de l’image de notre pays. Doyen du corps diplomatique à toutes les escales. A quoi ça servait d’avoir un Institut des Relations Internationales qui forme des diplomates? A quand la conférence des ambassadeurs annoncée à grande pompe par le Président de la République lui-même lors des rares conseils des ministres? Ces vieillards touchent 30 ans de service x 2 pour certains, à la fonction publique.

Ces moyens de distraire les fonds de l’Etat valables pour les ministres, le sont encore plus au niveau des directeurs généraux et autres hauts cadres de la République. La République a fabriqué  des monstres prévaricateurs, prébendiers. Le pilote titulaire et le copilote sont victimes d’une intoxication alimentaire. Le pilotage automatique ne peut pas faire atterrir l’avion. “Y a-t-il un pilote dans l’avion Gouvernement ?”

© Source : The Spark

Populaires cette semaine

To Top