Diaspo'Actu

Cameroun – Baccalauréat 2016: Des candidats escroqués pour obtenir les résultats

Des élèves ont dû débourser entre 150 et 1500 FCFA pour rentrer en possession de leurs résultats.Les résultats du baccalauréat 2016 sont tombés il y a 72 heures. Si la plupart des candidats ont eu leur résultat en se rendant dans les différents centres d’examen ou en écoutant la radio, d’autres se sont vu extorquer de l’argent. C’est notamment le cas à Bafoussam à l’Ouest, renseigne La Nouvelle Expression (LNE) en kiosque le 20 juillet. Le journal rapporte que Vanessa M., une candidate au bac de l’enseignement général a été victime de cette arnaque, après avoir quitté la ville de Santchou où elle a composé pour passer ses vacances dans le Chef-lieu de la Région de l’Ouest. Après la publication des résultats, elle a reçu un SMS (Short Message Service) particulier: «Bonjour mon amie, j’ai eu mon Bac. Et toi, tu as fait comment ?».

«Dès lors, l’angoisse s’enfle. Vanessa ne tient plus sur ses deux pieds, malgré les câlins de sa sœur pas moins troublée. En vacances à Bafoussam, à plus de 60 kilomètres de Santchou, où elle était inscrite au sous-centre du lycée bilingue, elle passe un coup de fil pour avoir les nouvelles», mentionne LNE. La jeune fille tente d’obtenir son résultat en passant un coup de fil, sans succès.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

C’est à ce niveau que l’escroquerie se fait, indique notre confrère. «Après quelques renseignements, la candidate apprend qu’il existe un numéro, communiqué par l’Office du baccalauréat du Cameroun, à partir duquel, l’on obtient son résultat par SMS ou par appel. Il s’agit du 8070. Coût d’un SMS: 150 FCFA, et l’appel: 180 Fcfa/minute. Elle opte pour le SMS. Et envoie les données demandées, une, deux, trois… sept fois, mais sans obtenir la moindre information. Alors qu’elle semblait exaspérée, une énième tentative va s’avérer fructueuse. Malheureusement, elle ne fait pas partie des admis».

Vanessa M. n’est pas la seule à avoir été victime de cette arnaque. «Au lycée bilingue de Bafoussam, la cour est noire de monde, des candidats sortis illico presto dès l’annonce de la disponibilité des résultats. Seulement dans ce centre, grande fut leur désillusion. Face à un babillard muet, ils n’avaient d’autre choix que de recourir à l’option des résultats payants par SMS ou par appel. C’est finalement le matin du mardi 19 juillet 2016 que les résultats ont été affichés à Bafoussam». Cette situation démontre que des candidats éprouvent encore des difficultés à obtenir les résultats des examens officiels malgré les avancées technologiques.

Sources : Cameroon-infos

Populaires cette semaine

To Top