Culture'Urbaine

Après la Mifi, Niamey interdit aussi à l’artiste Franko de coller la petite

Franko1

Franko, l’auteur de la chanson à succès « coller la petite », vient de voir son concert de Niamey annulé. Prévu pour ce samedi 13 février, la structure production a évoqué des raisons morales pour justifier la décision des autorités. C’est donc la consternation aussi bien dans l’entourage de l’artiste que chez ses fans nigériens, a-t-on appris de Jeune Afrique.

Franko ne jouera pas à Niamey.

Franko ne se produira pas ce samedi 13 février a Niamey (la capitale nigérienne). Et pour cause, son concert a été purement et simplement annulé par Djobola Prod. Le responsable de la structure en charge de piloter l’évènement, a confié que : « Les autorités nigériennes ont refusé d’accorder un visa d’entrée à l’artiste parce que son titre ‘Coller la petite’ contrevient aux mœurs du pays à majorité musulmane. Mais ce n’est en aucun cas pour des raisons sécuritaires, uniquement pour des raisons morales. »

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Cette décision n’a pas été du goût de certaines personnes qui ont vite fait de dénoncer une campagne médiatique négative à l’encontre de leur idole. L’entourage de l’artiste est monté au créneau : « Un groupe de personnes a colporté des informations erronées à une autorité de la ville selon lesquelles Franko est interdit au Cameroun, or, c’est faux. »

Il faut noter que le titre éponyme « Coller la petite » de cet artiste camerounais a connu diverses fortunes dans son Cameroun natal. Dans le département de la Mifi, le préfet Joseph Tangwa Fover avait pris un arrêté préfectoral interdisant la diffusion et l’exploitation de cette chanson dans sa circonscription administrative. Mais sous la pression des autorités camerounaises, cette décision a été retirée.

 Rufus

Populaires cette semaine

To Top