Features

Cameroun – Afrique du Sud  – Hugo Broos: «Nous sommes confiants»

En prélude à la rencontre de la 3ème journée des Eliminatoires à la CAN Gabon 2017 entre le Cameroun et l’Afrique du Sud prévu ce samedi 26 mars 2016 au Stade Omnisport de Limbe, Hugo Broos, le sélectionneur des Lions indomptables était en conférence de presse ce vendredi 25 mars 2016 au matin, à Buea, capitale de la Région du Sud-Ouest.

En compagnie de Stéphane Mbia, le capitaine des troupes et de Tony Tchani, le technicien belge s’est montré confiant. « J’ai bien observé aux entrainements. Ceux que je ne connaissais, je les connais tous maintenant. J’ai vu les gens sur le terrain. Même les gardiens…Tout le monde dans le groupe y compris le staff technique, sait qu’on a une mission qui est de gagner. On sait aussi qu’en gagnant, on sera à 90% qualifié pour la CAN. On sait aussi qu’on doit avoir du respect pour l’adversaire. On sait aussi que c’est une bonne équipe. Mais encore une fois, on sait qu’on a les qualités pour les battre… Je suis confiant que ce sera nous. » A-t-il indiqué.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

S’il n’a pas souhaité lever le voile sur le possible onze entrant de la rencontre de demain, le sélectionneur des Lions Indomptables dit avoir confiance au groupe qu’il a sous la main, malgré quelques absences de poids. Stéphane Mbia lui, a insisté sur la nécessité de remporter cette première rencontre des Lions indomptables dans la Région du Sud-Ouest. « Je pense pouvoir bien aborder cette rencontre avec mes coéquipiers, je suis simplement prêt pour aborder ce match… Nous sommes très confiants, nous entendons faire un bon résultat pour le match de demain », a expliqué celui qui souhaite satisfaire la ville de Limbe et « le peuple camerounais qui attend cette victoire ». Tchani lui, a promis de donner le meilleur de lui-même si l’occasion lui est donnée de jouer. Mais au dela du match de demain, il est revenu sur les raisons qui l’ont pousser à choisir de jouer pour les Lions plutôt qu’avec la sélection des Etats-Unis qui le courtisaient également. « J’ai grandi au Cameroun, je suis parti d’ici quand j’avais 16 ans. Mon cœur est ici », a-t-il assuré.

Sources : Cameroon-Info

Populaires cette semaine

To Top