Features

Cameroun – Achille Webo: «Je me sens redevable envers mes coéquipiers»

CAMEROUN_WEBO_061210

Achille Webo L’attaquant des Lions indomptables s’en veut encore d’avoir gâché une occasion en or dimanche contre la Tunisie en match aller des barrages du Mondial 2014.

Quelles sont vos premières impressions après ce match nul du Cameroun à Radès, contre la Tunisie?

Je pense qu’on a eu un bon match nul, dommage pour les occasions perdues. Je pense que c’était très important de ne pas prendre de buts, en espérant qu’on arrachera la qualification devant notre public à Yaoundé. C’est ce que tout le monde veut.

Vous attendiez-vous à cette pression venant de la Tunisie dès la 10ème seconde où Itandje a tout de suite eu à faire un arrêt?

J’ai eu l’opportunité de jouer contre des équipes de pays arabes; elles ont cette faculté de rentrer très fort dans le match dès les premières minutes. On a pu surmonter cette pression, et développer notre jeu. On les a amenés à commettre des erreurs. On a fait un très bon travail sur le plan défensif. On a été très solides. Après les vingt premières minutes on a essayé de minimiser leurs actions de buts et je pense qu’à la deuxième mi-temps, on était plus en place et on n’a pas vu la pression de la première mi-temps, d’où le match nul.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Il y a eu cette fameuse occasion que vous manquez. Pouvez-vous nous l’expliquer?

Oui, c’est dommage parce que je rentre dans la surface et Allan (Nyom) fait le centre. Je suis la ligne du centre, mais subitement, le gardien dévie le ballon, qui par coup de malchance, va sur ma hanche. Je ne pouvais pas faire de mouvement autre que celui-là. Dommage, ça passe à côté, mais bon comme on dit, c’est un coup de malchance et je ne pense pas que ça a tant influencé le résultat, parce qu’on voulait le zéro-zéro pour pouvoir remporter le match à Yaoundé.

On vous a vu tenir la tête pendant de longs instants: l’action vous a-t-elle hanté jusqu’à la fin du match?

Il faut être réaliste: ça fait longtemps que je n’ai pas marqué de but en sélection avec ce maillot. A un moment, ça commence à m’embêter. Pourtant, en club, je me sens assez bien. Après beaucoup d’années, que tu le veuilles ou pas, tu te sens redevable envers tes coéquipiers. Ce n’est pas une pression, c’est une responsabilité. Comme je l’ai dit, on a eu le résultat qu’on voulait, et l’objectif est de gagner à Yaoundé et d’obtenir la qualification au Mondial.

L’actu

Populaires cette semaine

To Top