Features

Abus sexuels: Des soldats camerounais mis en cause par un rapport de l’Onu

casques-bleus-Centrafrique-abus sexuels

Dans un récent rapport, l’ONU dénonce la hausse des cas d’abus sexuels recensés en 2015. L’organisation onusienne reconnait que l`année dernière, 69 cas d’ abus sexuels, davantage qu!en 2014, avaient été commis par ses Casques bleus, notamment en Centrafrique et en République démocratique du Congo (RDC).

21 pays étaient indexés. Parmi ceux-ci, la RDC (7 cas), le Maroc et l`Afrique du Sud (4 cas). le Cameroun, le Congo-Brazzaville, le Rwanda et la Tanzanie (3 cas chacun). Bénin, Burkina Faso, Burundi, Canada, Gabon, (2 cas chacun).

L`Allemagne, Ghana, Madagascar, Moldavie, Niger, Nigeria, Sénégal, Slovaquie, Togo, (un cas chacun).

Ban Ki-moon, le Secrétaire général de l`ONU reconnait une « une nette augmentation » sur 2014 (52 cas), 2013 (66), alors que 2015 affiche (69 cas)

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

38 cas d`abus sexuels (soit 55%) de ces cas ont été enregistrés dans deux des 16 missions de maintien de la paix de l`ONU, au monde : 22 en Centrafrique et 16 en RDC. Dans 19 cas au moins, les victimes étaient des mineurs.

Critiquée pour sa gestion de la délicate question des abus sexuels, l’ONU a adopté ce vendredi, une résolution contre les soldats présumés auteurs d`abus. Principale recommandation, le rapatriement dans leurs pays, des contingents enriers des soldats auteurs d`abus sexuels.

Armend Ougock

Populaires cette semaine

To Top