Culture'Urbaine

Cameroun: A coeur ouvert avec Nicole Mara.

Mara_Nicole

Pendant qu’Oumou Sangaré règne au Mali, Angélique Kidjo au Bénin, Barbara Kanam au Congo Kinshasa, Maciré Sylla en Guinée, Patience Dabany au Gabon, Omawumi au Nigéria, Dobet Gnahoré en Côte d’Ivoire, etc. Nicole Mara fait son chemin au Cameroun. Pierrette Adams et les plus grands noms de la musique africaine vous le diront. Elle fait partie de ces artistes prestiges que tout le monde souhaite inviter à sa fête.

Qui est réellement Nicole Mara ?

Nicole Mara est une jeune artiste musicienne camerounaise, mère de 3 enfants, dont une fille et 2 garçons.

Quand Nicole ne chante pas, que fait-elle ?

Quand Nicole ne chante pas, elle se consacre à l’éducation de ses enfants, aux tâches ménagères et à l’évolution de sa famille, car étant l’aînée des enfants de ma mère je me dois de veiller sur mes deux sœurs cadettes.

Le prochain album, c’est pour quand ?

Le prochain album c’est pour très bientôt, car avant sa sortie il doit être soumis à l’appréciation de mon équipe afin de servir de très bons sons à mes nombreux fans.

Chacun de nous à une définition propre à lui de la culture. Et vous, comment la définissez-vous ?

Je définis la culture comme étant un moyen d’échange et de partage entre plusieurs personnes de langues différentes, car chacun à travers son expérience communique aux autres sa passion, sa joie, ses peines sous forme de peintures, chants, récits, poèmes, etc.

Pouvez-vous nous parler de l’un de vos plus beaux moments de culture ?

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

C’était à un festival musical aux Pays-Bas (Hollande) où une collègue m’a conviée en tant que choriste, mais mon émotion était grande de voir tous ces peuples venus déployer leurs différences culturelles et se succéder à tour de rôle sur scène, ce fut une très belle découverte pour moi.

Parlez-nous un peu de votre carrière. Depuis quand chantez-vous ?

Alors, j’ai commencé à chanter en 1993 dans mon collège Alfred saker de Deido en passant par les cabarets de la place puis en 98-99, Joly Priso m’a proposé de l’accompagner en 2e leader dans son album produit par feu Georges Dallas de regrettée mémoire puis, en 2003 je sors mon 1er album intitulé « surprise » suivi de mon 2e opus sorti en 2006 intitulé « coup de cœur » et le 3e nommé « mature ».

Quels artistes ont façonné votre manière de faire la musique ?

Ils sont nombreux les artistes qui m’ont influencée, à l’instar de Whitney Houston, Germaine EBELLE, koko Ateba, Charlotte Mbango, Sissy Dipocko, Myriam Makeba, etc. que des chanteuses à voix quoi !

Quels sont vos regrets dans votre vie artistique ?

Mon regret, c’est de ne pas être passée par une école de musique, ici notre plus belle école reste et demeure le cabaret.

Un message pour vos lecteurs et fans ?

Je remercie tous mes fans pour leur soutien indéfectible à mon endroit, car chaque fois ils me hissent un peu plus au sommet, que le seigneur les couvre de son sang puissant afin que nul ne les détourne de la culture.

 

Michel Tagne Foko

Populaires cette semaine

To Top