Features

Cameroun: 360 demandes de divorce en un an à Douala

Le Tribunal de grande instance du Wouri saisi de centaines de demandes de dissolution de mariage. Entre 25 et 40 dossiers de demande de divorce sont enregistrés par mois dans la seule ville de Douala. Soit une moyenne mensuelle de 32 couples en voie de séparation pour un total de 360 demandes de divorce par an. Ces chiffres sont révélés par l’association ‘’Hope Matrimonial And Family Support’’, qui tire ses références auprès du Tribunal de grande instance (Tgi) du Wouri, compétent en matière de divorce. 

Ce phénomène prend en compte des facteurs différents. Les couples en crises expliquent que c’est l’accumulation de nombreuses fautes et un élément déclencheur qui poussent au divorce. Nombreux sont les couples qui vivent dans des tensions au quotidien et ne savent plus comment s’y prendre pour rendre leur vie joyeuse. La solution la plus évidente pour eux est de se séparer. «J’ai fait 12 ans de mariage. J’étais très attachée à ma famille. Mais notre vie amoureuse étouffait et je n’aimais plus mon mari. J’avais envie de sentir mon cœur battre à nouveau. Je ne savais plus comment retrouver ça avec lui, et donc j’ai divorcé», explique Christine Nounga, 46 ans, aujourd’hui célibataire.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Comment expliquer que deux personnes s’unissent par amour et parviennent après quelques mois à se déchirer ? D’après Me Kuwong Tembi Patricia, conseiller matrimoniale et promotrice de l’association Hope Matrimonial And Family Support, la principale cause énoncée par les femmes est la belle famille, « semeuse de trouble ». Si ce n’est la mère du mari qui réclame de l’attention de son fils à plein temps, ce sont les belles sœurs jalouses qui crachent leur venin. Vient s’ajouter à cela la faiblesse sexuelle de l’un des conjoints, la disparition de l’amour, la violence conjugale, l’adultère, le manque de communication, le besoin d’être indépendant, etc.Dans le souci de limiter les cas de divorce et de sensibiliser les couples camerounais, Hope Matrimonial And Family Support mène des actions avec pour objectif d’accompagner les couples et des familles en difficultés. «Je souhaite à travers ceci contribuer à la construction et à la consolidation de la vie harmonieuse des couples, et par extensions des enfants, des familles et l’ensemble de la communauté», déclare Me Kuwong Tembi Patricia.

© Le Jour : Ingrid Ze Meke Et Fortune Ateufack

 ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

 

Proposez un article a la rédaction ► ici 

Populaires cette semaine

To Top