Features

Buhari dit pourquoi il n’est pas venu au Cameroun après sa prise de fonction

Muhammadu-Buhari-camerounais-Nigéria-Boko-Haram

Muhammadu Buhari, le nouveau président de la République fédérale du Nigeria, s’explique. Son communiqué a été lu vendredi 26 juin 2015 au cours d’une rencontre avec la presse à Douala, par le ministre de la communication, Issa Tchiroma Bakary.

Celui-ci a dit avoir ainsi agi sur « instruction du Chef de l’Etat ». L’action avait pour but de dissiper la suspicion née dans les esprits au Cameroun à cause des accusations de boycott qui visaient le nouveau président du Nigeria. « Il fut un temps où il y avait beaucoup de spéculation là-dessus », a illustré M. Tchiroma Bakary avant d’entamer la lecture du communiqué rédigé en anglais par le service de la communication de la présidence de la République du Nigeria. L’on apprend en l’écoutant que « le président Buhari sera en visite au Cameroun après le ramadan pour discuter des moyens de combattre la secte Boko Haram ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

 Le chef de l’Etat nigérian annonce des discussions au plus haut niveau et l’ « Intensification de la coopération entre le Nigeria et les pays voisins dans la guerre contre Boko Haram et le terrorisme ». Buhari qui se dit heureux que Paul Biya lui ait envoyé récemment un émissaire promet à cet effet que son pays et le voisin camerounais vont renforcer leurs efforts. Il en profite pour donner les raisons de son absence au Cameroun depuis sa réélection. C’est juste un contretemps, explique-t-il. « Comme vous avez dû l’observer, j’étais au Niger et au Tchad. Je voulais me rendre ensuite au Cameroun, mais j’ai reçu une invitation pour la réunion du Groupe des 7, en Allemagne. Je devais y être parce que Boko Haram s’est internationalisé », fait-il savoir.

Robert Ndonkou

Populaires cette semaine

To Top