Features

Muhammadu Buhari (à propos de l’affaire Bakassi): «Je veux rassurer les Camerounais, le Nigeria respecte la loi»

Muhammadu-Buhari-Nigéria-Bakassi

Le territoire de Bakassi appartient au Cameroun et le Nigeria va s’y conformer. Les assurances sont de Muhammadu Buhari, le Président de la première économie d’Afrique. Il s’est exprimé sur le sujet ce mercredi 4 mai, à la clôture de la visite officielle de 48 heures de Paul Biya.

Les deux Chefs d’État ont donné une conférence de presse commune avant de se quitter. Si les sujets sur la table avaient trait à la lutte contre Boko Haram et aux questions économiques, les journalistes n’ont pas manqué de revenir sur l’affaire Bakassi. «Monsieur le Président, que dites-vous des informations faisant état de l’exploitation par le Nigeria des ressources de Bakassi, malgré la décision rendue par la CPI en faveur du Cameroun ?», a demandé au président nigérian, Essama Essomba, journaliste de Cameroon Tribune.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La réponse de M. Buhari a été sans ambiguïté. «Je veux rassurer les Camerounais que le Nigeria respecte la loi. Le contentieux concernant Bakassi a été jugé par la Cour pénale internationale. Actuellement, nos experts travaillent sur la question et, ensemble (Nigeria et Cameroun, NDLR), on va trouver une solution qui arrange nos deux pays», a-t-il déclaré.

En rappel, après une procédure judiciaire de 8 ans, la CPI avait tranché le 10 octobre 2002, en faveur du Cameroun, dans le contentieux qui l’opposait à son voisin nigérian sur le territoire de Bakassi, riche en pétrole, gaz naturel et ressources halieutiques. Le 12 juin 2006, les deux pays signaient l’Accord de Greentree qui régit le transfert de l’autorité du Nigeria au Cameroun sur cette péninsule. Le 14 août 2008, ce territoire de 1000 km2 était placé sous administration transitoire avant de revenir pleinement au Cameroun le 14 août  2013.

Jean-Marie Nkoussa

 

Populaires cette semaine

To Top