Features

Les Brasseries du Cameroun mobilisent des jeunes via Facebook, pour collecter 2 millions de bouteilles en plastique

La Société anonyme des Brasseries du Cameroun (SABC), filiale locale du groupe français Castel, a lancé ce 25 juillet 2016 à Yaoundé, l’opération Plastic Recup Holidays 2016. Grâce à cette initiative, le leader du marché brassicole dans le pays ambitionne de collecter 2 millions de bouteilles en plastique en deux semaines, dans les villes de Yaoundé et de Douala. Selon les responsables de cette entreprise brassicole, dont l’une des filiales (SEMC) produit de l’eau minérale, Plastic Recup Holidays 2016 vise non seulement à occuper les jeunes pendant les vacances scolaires en cours, mais aussi et surtout à contribuer à l’assainissement de l’environnement. Ce d’autant que, soulignent les experts, les bouteilles en plastique constituent, à elles seules, environ 35% des déchets non biodégradables au Cameroun.

Pour réaliser cet objectif, la SABC a recruté des centaines de jeunes via le réseau social Facebook. Ces derniers seront déployés du 25 au 28 juillet 2016 dans les quartiers de la ville de Yaoundé, la capitale camerounaise, et du 1er au 4 août 2016 à Douala, la capitale économique du pays.  L’opération, qui est organisée en partenariat avec la société Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam), ANPD Environnement et la Fondation Cœur d’Afrique de l’ancienne gloire du football camerounais, Roger Milla ; intègre également une formation des participants à la récupération et au recyclage.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Pour rappel, Plastic Récup Holidays 2016 est dans le droit fil de la réglementation en vigueur au Cameroun  en matière de protection de l’environnement. En effet, un arrêté gouvernemental qui date d’octobre 2012, conjointement signé par les ministres de l’Environnement et du Commerce, stipule que «chaque fabricant ou distributeur des emballages non biodégradables mette en place un système de consigne pour faciliter la récupération desdits emballages, en vue de leur recyclage, valorisation ou élimination».

Sources : Camernews

Populaires cette semaine

To Top