Autres'sports

Boxe: Le Cameroun va abriter le tournoi continental des qualifications pour les Jeux Olympiques

boxe

L’annonce officielle a été faite par le président de la Fédération camerounaise de boxe au cours d’un point de presse qu’il a donné à ce sujet à Yaoundé le 7 octobre 2015. Yaoundé, sera la capitale de la boxe africaine du 9 au 20 mars 2016. La capitale politique du Cameroun va en effet abriter l’unique tournoi africain du noble art, qualificatif pour les Jeux olympiques « Rio 2016 ». L’annonce officielle a été faite jeudi 7 octobre par le président de la Fédération camerounaise de boxe(Fecaboxe), Bertrand Magloire Mendounga au cours d’un point de presse.

« Notre pays a été désigné par l’AIBA (Association internationale de boxe amateur) lors de son congrès enaoût 2014. La candidature du Cameroun a été préférée à celle des poids lourds tels que le Maroc, l’Algérie, l’Afrique du sud et le Kenya », a fait savoir le président de la Fecaboxe.

Une fois le choix effectué, le pays devait verser à l’instance mondiale de la boxe la somme de 63 millions de Fcfa avant septembre 2014. Après plusieurs péripéties et des menaces de retrait du tournoi, le Cameroun s’est finalement acquitté de cet engagement au mois d’août 2015, soit un an après. « Ça n’a pas été facile, car nous avons dû bousculer. Heureusement, grâce au chef de l’Etat, le gouvernement a payé cet argent », s’est réjoui Bertrand Mendounga.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

C’est la troisième fois que le tournoi des qualifications pour les JO va se tenir après 2008 et 2012. Les deux premières éditions avaient organisées respectivement par l’Algérie et le Maroc. Le Cameroun est donc le premier pays d’Afrique subsaharienne à en assurer l’organisation. Et pour le comité d’organisation, pas question de se louper.

« Nous serons prêts, les sites sont choisis, les hôtels aussi, la commission des transports fait son travail…Notre crainte c’est au niveau des finances. Mais avec l’accord du président de la République et l’apport de tous, nous allons relever ce défis », a déclaré d’un air certain, le président de la Fecaboxe.

Ce tournoi qui a lieu dans cinq mois va regrouper 35 pays d’Afrique avec au bout, la possibilité pour une centaine de boxeurs de valider leurs tickets pour les Rio de Janeiro 2016.  Pour M. Mendounga, c’est l’occasion pour le Cameroun de qualifier le maximum de pugilistes. « Nous avons quatre boxeurs de niveau africains. Nous allons tout faire pour qualifier le maximum », a-t-il promis en annonçant une préparation intensive à travers les camps d’entrainement et autres stages à partir de Novembre 2015.

Jean-Marie Nkoussa

Populaires cette semaine

To Top